30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Comment la jeunesse africaine considère-t-elle le Président russe?

En dépit des informations diffusées par les médias mainstream visant à inspirer «la peur de la Russie», c’est un pays comme les autres où «il y a des choses à voir et des choses à apprendre», a affirmé à Sputnik un des participants africains au Forum économique de Yalta, le militant sénégalais Camille Boumana Sylla.

Ces derniers temps, de plus en plus de jeunes Africains souhaitent découvrir la Russie, notamment parce qu’ils sont animés d’un sentiment de respect à l’égard de son Président qu’il considère comme un «défenseur». Et cela malgré les «préjugés» mis en avant par de nombreux médias occidentaux, a raconté à Sputnik le militant sénégalais, membre de l’organisation sénégalaise Conseil business social, Camille Boumana Sylla, lors du Forum économique de Yalta, en Crimée.

«Il y a des médias qui manipulent. […] Avec tout ce qu’on dit je trouve que c’est faux d’après les préjugés. J’ai trouvé un pays normal. Comme si vous arrivez à Paris ou aux États-Unis ou dans n’importe quel pays. […] Ils ont fait tellement peur de la Russie que […] je demande aux jeunes Africains de venir faire leurs études ici, parce qu’il y a des choses à voir et des choses à apprendre. Et je sais que si la jeunesse du Tiers-Monde aime Poutine, c’est parce qu’ils ont vu en lui une défense.»

Camille Boumana Sylla a précisé que les jeunes Africains éprouvent du respect à l’égard du Président russe parce qu’ils «pensent que c’est l’équilibre du monde, le défenseur des plus démunis, des plus faibles», que c’est «leur conviction».

Dans l’entretien qu’il a accordé à Sputnik, le jeune homme a en outre évoqué comment l’enseignement reçu en Russie a influé sur la vie de ses compatriotes.

«Ce qui me frappe et j’espère que ça continue, c’est qu’on a beaucoup d’anciens de notre génération africaine qui sont devenus déjà très importants en Afrique, qui ont fait leurs études en Russie, des anciens ministres. […] Il y en a énormément», a souligné le jeune homme, qui a dit être très «content» se trouver en Russie en ce moment et de la découvrir.

Avec sputniknews

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire