28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Côte d’Ivoire : avions MI24, blindés et soldats, l’armée déploie la grosse artillerie à Bouaké

Suite aux affrontements survenus mardi entre différentes factions de l’armée, des renforts ont été envoyés à grande pompe dans la ville de Bouaké où se sont déroulés les échanges de tires. Des hommes, des hélicoptères et de l’armement y ont été déployés pour assurer la sécurité de la ville, selon le gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement, le ministre Bruno Nabagné Koné  a révélé qu’à la suite « d’une altercation entre différentes factions de militaire à Bouaké, le gouvernement a déployé dans la nuit du mardi à mercredi deux avions MI24, des blindés légers de mêmes qu’une centaine de soldats au sol afin de sécuriser la ville de Bouaké.»

Des mesures prises par les autorités pour palier à toutes éventualités, tout en prenant soin de préciser qu’il ne s’agit pas d’une mutinerie comme en ont l’habitude certains militaires en Côte d’Ivoire, mais plutôt  d’ « altercations entre différentes factions sécuritaires. »

Depuis vendredi des altercations opposent deux corps de l’armée ivoirienne à Bouaké. Le bilan dressé par le gouvernement fait état d’un « blessé, des véhicules incendiés  et de l’annexe du CCDO saccagé ». Une enquête sera ouverte selon le porte-parole du Gouvernement, et devrait situer les responsabilités.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Bolloré, la Françafrique et le capitalisme attrape-tout

En temps de paix comme en période de guerre, il poursuit ses activités en Afrique et y fait toujours plus de bénéfices. Présent dans 46 pays sur les 54 que compte le continent, le groupe Bolloré peut, à juste titre, être présenté comme le plus grand ambassadeur de l’économie française en Afrique. Mais, à quoi […]

ALPHA CONDÉ: « L’AFRIQUE DOIT PARLER D’UNE SEULE VOIX »

Le président guinéen Alpha Condé a accordé un entretien à France 24 à l’occasion du sommet de l’Union africaine à Nouakchott, en Mauritanie. Il revient notamment sur le défi migratoire qui affecte l’Europe et appelle les États-africains à « suivre la position de l’Union africaine », qui doit être « très claire ». Le président guinéen Alpha Condé s’exprime […]

Laisser un commentaire