31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Côte d’Ivoire : Plus de 70% des cliniques dans l’illégalité

Plus de 70% des établissements sanitaires privés en Côte d’Ivoire  sont illégaux en Côte d’Ivoire, selon  des autorités sanitaires.

Selon le président de l’Association des cliniques privées en Côte d’Ivoire, Joseph Boguifo, seulement trois cliniques sur dix sont autorisées et exercent de façon légale.

“Des chiffres issus d’un recensement du ministère de la Santé indiquent que sur 1.254 établissements sanitaires privés, seulement 407 sont autorisés. Sur 854 centres de soins infirmiers, 591 se sont révélés illégaux”, a révélé M. Boguifo.

Il a ainsi dénoncé l’installation anarchique de structures sanitaires illicites et déploré des cas d’exercice illégal de la médecine.

Face à la situation, le ministère ivoirien en charge de la Santé a décidé de faire le grand nettoyage et de mettre de l’ordre au sein des cliniques, polycliniques et infirmeries privées.

Des équipes du ministère ont été commises pour des contrôles des autorisations d’ouverture et des normes techniques telles que recommandées par l’Organisation mondiale de la santé.

Pour la ministre de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, il est nécessaire d’assainir le secteur sanitaire privé et de le développer.
“Nous avons besoin d’accélérer les réformes entreprises par le ministère”, a-t-elle plaidé.
AVEC  APRNEWS

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Marocains coincés en Libye : un rapatriement sous haute surveillance

L’opération de retour des Marocains coincés en Libye prend du temps. Les sécuritaires redoutent une infiltration de terroristes parmi les rapatriés. « C’est une opération qu’il faut mener avec prudence ». C’est ainsi que ce responsable sécuritaire décrit l’opération de rapatriement de centaines de Marocains coincés depuis plusieurs mois en Libye. Le ministère délégué chargé des Marocains […]

Laisser un commentaire