28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Création d’un nouveau billet de la BCEAO : vers l’échec de la lutte « anti-Cfa » engagée par Kemi Seba?

La banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest mettra le 30 avril 2018 dans le circuit monétaire un nouveau billet. L’information a été annoncée par M. Diakhité, le directeur des activités fiduciaires de Dakar et rendu public par nos confrères de Bonjourdakar .

Il s’agit selon lui, du billet 50 000 F CFA émis dans le cadre du 52ème anniversaire de l’institution. Selon M. Diakhité cité par bonjourdakar, le nouveau billet aura «toutes les garanties de sécurité». A en croire sa description, le billet de couleur orange est coupé sous forme de poisson-scie, qui va le différencier des autres billets déjà mis en place par la BCEAO. Cette innovation de la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest vient confirmer l’échec de la lutte contre le Franc CFA initiée par activiste franco béninois et président de l’ONG Urgences Panafricanistes Kemi Seba.

Et la lutte de Kemi Seba tomba à l’eau…

Et pourtant, Kemi Seba avait relancé la polémique autour, du franc CFA à travers la lutte anti CFA. La preuve, il avait même été interpellé puis expulsé du Sénégal suite à un rassemblement « contre la Françafrique » organisé par l’ONG « Urgences Panafricanistes » le 19 août dernier 2017 sur la place de l’Obélisque. Lors de ce rassemblement à Dakar,il avait publiquement brûlé un billet de 5 000 F CFA pour dénoncer cette monnaie qu’il qualifie de scandale économique politique d’ordre colonial.

Selon l’arrêté d’expulsion n° 16235/MINT-SP/DGPN/DPETV/DPE du 05 septembre 2017 du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, il est reproché au Président de l’ONG « Urgences Panafricanistes » d’avoir formulé des « propos désobligeants à l’encontre des chefs d’Etat et dirigeants africains et d’envisager de « mener des actions préjudiciables à l’ordre public en appelant à des rassemblements intempestifs sur la voie publique »« Je ne comprends pas qu’un président comme le président Macky Sall puisse suivre cette voie de la perte de soi » avait laissé entendre Kemi Seba à son arrivé à Orly en France avant de dénoncer le louange du Franc CFA chanté par certains président des pays. Au sujet de son appel à la mobilisation, il explique que ce n’est pas un combat raciste.

Et pourtant!

Aujourd’hui encore, les choses semblent prendre une nouvelle tournure. Si l’annonce faite par M. Diakhité, le directeur des activités fiduciaires de Dakar venait à être confirmé, Kemi séba aurait perdu son temps soit se serait alors tromper de lutte et même de cible. On se rappelle que, dans un passé tres récent  la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a annoncé la création de sa monnaie pour 2020. La décision a été prise à l’issue du 52ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest tenu les 16 et 17 décembre 2017 dans la capitale nigériane.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Kémi Séba refuse le prix MIPAD

«Trop de récompenses pour une guerre qui n’est pourtant pas finie !». C’est en ces termes que l’activiste Kémi Séba, président d’Urgences Panafricanistes et symbole de la lutte ant-CFA, a résumé son refus de recevoir le prix Most Influential People of African Descent (MIPAD). « Notre peuple subit un génocide politique, culturel, économique et physique depuis […]

Laisser un commentaire