30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Crise péninsule coréenne : Séoul saisit la main tendue par Pyongyang et propose une date des discussions

Le dirigeant nord-coréen s’est servi de son adresse à la nation du Nouvel An pour répéter que son pays était un Etat nucléaire à part entière et qu’il avait en permanence à sa portée le «bouton nucléaire» mais, parallèlement, il a tendu la main au Sud en expliquant que Pyongyang pourrait participer aux JO de d’hiver de Pyeongchang.

Kim Jong-Un avait alors évoqué une ouverture des discussions avec Séoul à l’occasion des JO d’hiver.

Le 2 janvier la Corée du sud a proposé de tenir des discussions de haut niveau avec Pyongyang le 9 janvier afin d’améliorer les relations intercoréennes.

«Nous espérons que le Sud et le Nord pourront s’asseoir face à face pour discuter de la participation de la Corée du nord aux jeux de Pyeongchang de même que d’autres questions d’intérêt mutuel pour l’amélioration des relations intercoréennes», a déclaré le ministre sud-coréen de l’Unification, Cho Myoung-Gyon, lors d’une conférence de presse.

Le ministre sud-coréen de l’Unification Cho Myoung-Gyon a expliqué que Séoul « réitérait sa volonté d’organiser des discussions avec le Nord à tout moment, dans n’importe quel lieu et sous n’importe quelle forme ».

« Le gouvernement propose des entretiens à haut niveau avec la Corée du Nord le 9 janvier dans la maison de la paix de Panmunjom », village frontalier où fut signé le cessez-le-feu de la guerre de Corée (1950-53).

Le bâtiment en zone démilitarisé à Panmunjom, du côté nrd-coréen, où fut signél’armisticeen 1953 (Photo: Wikipédia)

C’est à Panmunjom que fut signé l’armistice de la guerre de Corée signé en juillet 1953. Sur la ligne de séparation, les deux Corées ont bâti chacune leur pavillon, la maison de la Paix au Sud et la maison de la Réunification au Nord.

Panmunjom est situé en Corée du Nord en zone démilitarisé à moins de 500 mètres de la frontière intercoréenne, à 10 km à l’ouest de la ville de Kaesong, la Zone industrielle de Kaesong se trouvant, elle à environ 5 kilomètre au sud-ouest.

Le Nord et Sud sont séparés par la Zone démilitarisée (DMZ), l’une des frontières les plus fortement armées du monde. Les derniers pourparlers bilatéraux, un échec, remontent à décembre 2015 et avaient mis face à face l’ancien conseiller sud-coréen à la sécurité nationale Kim Kwan-Jin et son homologue nord-coréen Hwang Pyong-

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Syrie: attaque au mortier contre une base aérienne, des pertes russes

Deux militaires russes ont été tués suite à un tir de mortier mené le 31 décembre par des terroristes contre l’aérodrome Hmeimim en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les sources liées aux terroristes affirment, elles, « avoir détruit sept chasseurs bombardiers appartenant à la Russie ».  Selon le ministère russe de la Défense, […]

Laisser un commentaire