29 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Dr Oussou réplique au chef de l’Etat: «l’ennemi de président de la République, c’est Condé Alpha»

Dans son allocution au lancement des travaux de reconstruction de la route Coyah-Dabola, le 19 avril dernier, le président Alpha Condé avait dénoncé les opposants à son régime de vouloir empêcher l’avancement du pays en mettant les enfants dans la rue pour décourager les investisseurs.

Répliquant à cette déclaration au micro de Guinéenews, Dr Fodé Oussou Fofana, le Vice-président de l’UFDG estime pour sa part que l’ennemi du chef de l’Etat, c’est lui-même.

«Malgré la volonté des opposants de nous empêcher d’avancer en mettant les enfants dans la rue en 2011, 2012 pour décourager les investisseurs, nous avons pu avoir le PPTE et en deux ans, nous avons pu annuler la dette que la Guinée n’a pas pu en 50 ans. S’il n’y avait pas eu Ebola, nous serons encore beaucoup plus loin. Je vais dire au peuple de Guinée que ce que nous avons fait, nous l’avons fait en moins de 3 ans. Car deux ans de pagaille dans la rue, deux ans et demi dans Ebola sur 7 ans, combien il reste ? Mais personne ne peut empêcher la Guinée d’avancer », avait déclaré le chef de l’Etat.

Comme du berger à la bergère, le Vice-président de l’UFDG rétorque : «l’ennemi de monsieur le président de la République, c’est Condé Alpha. Il n’y en a pas deux. C’est lui-même. Le problème d’Alpha Condé, c’est lui-même. Il ne faut pas aller chercher ailleurs. C’est lui qui est le président de la République. Il a été élu en 2010. Il est à deux ans de son mandat. S’il pense qu’on l’a empêché de travailler, je demande purement et simplement à Monsieur Alpha Condé de nous laisser gérer le pays. S’il pense que c’est nous qui l’empêchons de gérer le pays, qu’il démissionne, qu’il nous laisse gérer. Parce que le pays est dans une situation compliquée. Est-ce que c’est l’opposition qui a empêché monsieur Alpha Condé de mettre en place son gouvernement qu’il a annoncé depuis le 8 avril, jusqu’aujourd’hui, ce n’est pas réglé. Est-ce que c’est l’opposition qui est à Mandiana pour dire aux gens de cette localité de sortir pour dire qu’ils en ont marre des fausses promesses de monsieur Alpha Condé. Est-ce que c’est l’opposition qui fait les promesses ? Le problème de monsieur Alpha Condé, c’est qu’il fait des promesses, qu’il ne met pas en exécution. C’est lui qui a dit qu’il va régler le problème de l’autosuffisance alimentaire ; il a dit qu’il va faire des routes. Il a dit qu’on a eu le PPTE et que le problème de la Guinée va être réglé. C’est lui qui annonce l’argent de la Chine, les gens continuent à vivre dans la misère, dans la précarité. C’est pourquoi je dis que l’adversaire de monsieur Alpha Condé, ce n’est pas l’opposition, c’est lui-même. Maintenant, tout cela devient pour moi quelque chose de pathétique qu’un chef d’Etat élu pense que pendant sept ans, il n’a pas pu gérer le pays parce qu’on l’a empêché de gérer…»

Pour l’opposant, il est temps pour le chef de l’Etat de laisser le pouvoir à l’opposition s’il pense que c’est elle qui l’empêche de travailler : « monsieur Alpha Condé sait que pour organiser une élection, on est obligé de faire des manifestations. Je suis content si monsieur Alpha Condé pense que c’est nous qui l’empêchons de travailler, je m’en félicite en tant qu’opposition. Maintenant s’il pense qu’il ne peut gérer pour le temps qui lui reste…, qu’il démissionne maintenant. En 2020, qu’il accepte d’arrêter de gérer. Parce que quand nous allons gérer, il n’y aura pas de manifestations.»

Plus loin, Dr Fodé Oussou accuse le président de la République de donner le mauvais exemple en violant le premier la loi. «Quand nous allons arriver au pouvoir, nous allons gérer autrement ce pays. Parce que nous allons respecter la loi. Si Alpha Condé avait commencé à respecter la loi dans ce pays, les magistrats n’auraient pas osé violer la loi. C’est lui qui donne le mauvais exemple. Jusqu’aujourd’hui, il est le président du RPG Arc-en ciel en violation de  la loi. Il nomme un ancien ministre des finances comme président de la Cour des comptes, il crée des problèmes à la Cour Constitutionnelle, il crée des problèmes à INIDH, il continue à aller au siège du RPG Arc- en ciel, il continue à recevoir les communicants du RPG. C’est dire qu’il n’y a pas quelqu’un qui viole la loi dans ce pays comme monsieur Alpha Condé ».

C’est pourquoi Fodé Oussou estime que les contentieux électoraux doivent être réglés sur le plan politique et non conformément à la loi. «Quand on me parle de loi dans ce pays, j’en ris. Laissons les problèmes de loi, réglons les problèmes sur le plan politique. Je dis tout simplement à monsieur Alpha Condé, pour nous, il doit organiser les élections à date, ensuite restituer ce qui a été volé. Qu’on fasse l’audit du fichier électoral, qu’on mette en place une nouvelle CENI et qu’on aille aux élections législatives dans les règles de l’art et qu’en 2020, on organise la présidentielle à laquelle il ne sera pas candidat. Ainsi, il peut partir tranquillement. II n’y a rien à faire », a lancé le député de l’UFDG

Avec guineenews

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

ALPHA CONDÉ: « L’AFRIQUE DOIT PARLER D’UNE SEULE VOIX »

Le président guinéen Alpha Condé a accordé un entretien à France 24 à l’occasion du sommet de l’Union africaine à Nouakchott, en Mauritanie. Il revient notamment sur le défi migratoire qui affecte l’Europe et appelle les États-africains à « suivre la position de l’Union africaine », qui doit être « très claire ». Le président guinéen Alpha Condé s’exprime […]

Laisser un commentaire