31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

[ENTRETIEN] KEITA BOUBOU, LA VIE D’UN IMMIGRÉ EN ITALIE.

Keita Boubou est arrivé en Italie par la Méditerranée en 2017, il a bien voulu nous rencontrer pour nous expliquer son expérience.


Bonjour Keita. Tout d’abord,  comment êtes-vous arrivé en Italie ?

L’histoire est longue et, pour écrire tout ça, ce n’est pas facile.

 

Pourquoi avez-vous quitté la Guinée ?

Premièrement, je l’ai quitté car je suis malade. j’ai une maladie qui me fatigue depuis 2006. Et en plus, la politique guinéenne ne me convient pas.

 

Comprenez-vous que certains pays rejettent les migrants surtout quand vous expliquez ce genre de raison de départ ?

Non, je ne savais pas qu’ils en rejettent.

 

L’esclavage en Libye vous offusque-t-il ?

C’est quoi « offusque » ?

 

Êtes-vous victime de violences raciales en Italie ?

Non.

 

Vous êtes actuellement étudiant en Italie, mais que comptez-vous faire après ces études ?

Je ne suis pas étudiant comme vous le pensez, mais j’étudie l’italien.

 

Vous voulez donc retourner en Guinée pour aider à développer le pays.

Un jour, si Dieu le veut.

 

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Manéah (Coyah) : des citoyens exposés à de graves risques sanitaires…

COYAH- Plusieurs citoyens de Maneh, zone industrielle située dans la préfecture de Coyah, sont aujourd’hui exposés à de graves risques sanitaires. La cause serait due à la pollution de l’environnement – par une usine qui déverse des déchets toxiques dans la nature. Les déchets dégagés par l’usine Khazal qui vient d’être fermée par les autorités […]

Laisser un commentaire