28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Fêtes de fin d’année en Guinée : la police dresse un bilan très lourd à Conakry

CONAKRY-Au moins deux personnes ont été tuées  dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018 à Conakry. Parmi les victimes, il y a un gendarme. Plusieurs cas d’accidents ont été également enregistrés dans la capitale guinéenne  à l’occasion de la fête du nouvel an. A

Alpha midiaou Bah, citoyen et un gendarme Amadou Baldé ont trouvé la mort dans une collision de Moto à Dixinn. D’autres cas d’accidents ont été aussi enregistrés où les victimes sont sorties avec des blessures graves dont un capitaine de police fauché à Bonfi.

Joint au téléphone, le porte-parole de la police nationale Commissaire Aboubacar Kassé a donné un bilan provisoire des accidents enregistrés pendant la fête de fin d’année.

«  Nous avons enregistrés 7  accidents dont un cas mortel  où deux de nos concitoyens ont trouvé la mort, c’était une collision entre deux motos. Il s’agit d’un nommé Alpha Midiaou Bah ; le second est un margis-chef  de la gendarmerie nationale Amadou Baldé. L’accident a  eu lieu à 13 heures devant le TPI de Dixinn.

Nous avons également enregistré un grave accident au rond-point de Matoto à 23heures. Là c’est un camion qui a percuté une moto, le conducteur de la moto Abdoulaye Diallo ingénieur de son état  a eu la jambe droite broyée. Vers minuit c’est un autre camion qui s’est retrouvé dans les caniveaux à Gbessia, le chauffeur a pris la fuite en abandonnant le camion. A  21 heures à Ratoma, un accident a eu lieu  à Kakimbo. A 6h du matin un autre accident a eu ce 1er Janvier 2018 occasionnant un blessé léger,  la victime s’appelle Mohamed Camara.

A 4heures du matin, devant l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry une collision entre deux véhicules (une RAV4, une Toyota et une moto  TVS), a été enregistrée. Le conducteur de la moto grièvement blessé a été admis à l’hôpital.

Vers 4h10 également, une voiture TOYOTA  a fauché un capitaine de Police du nom de Mohamed Lamine Dabo commandant de peloton du commissariat urbain de Bonfi. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Donka, pour la radiographie, il est blessé partout sur le corps » a souligné Commissaire Aboubacar Kassé  porte-parole de la police nationale. Il précise qu’il s’agit là d’un bilan provisoire des accidents dans la ville de Conakry. Celui définitif  avec l’intérieur du pays est attendu demain mardi 2 janvier 2018, a indiqué le commissaire Kassé.

Le porte-parole de la police nationale a aussi expliqué qu’il y a eu des interpellations suite à des bagarres violentes devant un night-club à Kipé. A  Dixinn aussi, il y a eu des interpellations pour un cas de vol et pour des raisons d’ébriété manifeste.

Avec Africaguinee

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Compte rendu du conseil des ministres du 21 décembre 2017

Conakry, le 21 Décembre 2017 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi 21 décembre 2017 de 10h à 12h, avec l’ordre du jour suivant : 1.     Message de son Excellence Monsieur le Président de la République ; 2.     Compte rendu […]

Mali – Guinée, accord en vue ?

​Lundi et mardi, des délégations guinéenne et malienne se sont rencontrées à Kankan, en Guinée, suite aux incidents meurtriers de la fin novembre au cours desquels des orpailleurs situés de part et d’autre de la frontière s’étaient affrontés, causant notamment la mort de gendarmes maliens. Les deux villages de Balandougou en Guinée (sous-préfecture de la […]

Laisser un commentaire