30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

France : des associations d’aide aux migrants refusent de rencontrer Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a rencontré mardi matin des migrants dans un centre d’accueil du Pas-de-Calais, en pleine controverse sur sa politique migratoire, accusée par les associations d’aide aux migrants et la gauche de porter atteinte au droit d’asile et de « trier » les migrants.

Le chef de l’État, attendu à la mi-journée à Calais, lieu emblématique de la crise migratoire de ces dernières années, s’est rendu dans le centre d’accueil et d’examen des situations (CAES) de Croisilles, où résident 63 personnes, essentiellement originaires du Soudan et d’Afghanistan.

Une réunion est prévue en fin de journée entre le chef de l’État et des associations de migrants à Calais. Deux d’entre elles ont d’ores et déjà décliné l’invitation, dénonçant une rencontre « alibi ».

Ces deux associations d’aides aux migrants ont annoncé, lundi 15 janvier, qu’elles refusaient de rencontrer Emmanuel Macron lors de cette visite à Calais. L’Auberge des migrants et Utopia 56 ont estimé, dans un communiqué, que cette rencontre « leur semblait inutile »« Elle succède à d’autres rencontres (Messieurs Valls, Cazeneuve, Collomb…) auxquelles nous avons participé et qui ont servi d’alibi à des autorités simplement soucieuses de faire croire à un dialogue avec les associations calaisiennes », ont-elles justifié.

Selon les deux associations, le chef de l’État « vient parler [des] accords du Touquet, sur la gestion de la frontière avec les autorités britanniques, et le projet de loi sur les migrations »

« Alors même que le gouvernement n’a pas écouté les grandes organisations humanitaires, ni sur leurs critiques, ni sur leurs propositions, pourquoi le président tiendrait-il compte des mêmes critiques et propositions des associations locales ? » poursuit le texte. « La rencontre avec le président de la République (…) ne peut que permettre au chef de l’exécutif de déclarer qu’il y a eu dialogue avec les associations, alors que les décisions politiques importantes sont déjà prises. »

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

LE RAPPROCHEMENT DE L’AFRIQUE DE L’OUEST AVEC LES MONARCHIES DU GOLFE

Mme Lulwa Al Khater, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a souligné l’importance de la visite de l’émir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani dans six pays d’Afrique de l’Ouest: «République du Sénégal, République de Guinée Conakry, République du Mali, République de Côte d’Ivoire, la République du Burkina Faso et la République du Ghana », […]

« Vous vous trompez » : Jean-Jacques Bourdin corrige sèchement Adrien Quatennens sur les armes chimiques en Syrie

Comme d’autres responsables politiques avant lui, Adrien Quatennens a été coincé façon « interro surprise » par Jean-Jacques Bourdin. Invité sur BFMTV ce mercredi 11 avril, le député Insoumis a été interrogé sur l’un des sujets brûlants du moment: l’utilisation d’armes chimiques en Syrie  Alors que l’hypothèse d’une intervention occidentale est clairement évoquée en raison de la « ligne rouge » franchie par Bachar […]

Laisser un commentaire