31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Ghana : la Russie dégage 1 milliard $ pour renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays

La Fédération de Russie a décidé de dégager un milliard $ afin de soutenir les entreprises russes désireuses d’investir au Ghana, mais aussi les entreprises ghanéennes qui souhaiteraient nouer des relations d’affaires en Russie. Ceci, dans le but de renforcer les liens commerciaux entre les deux pays.

L’information a été donnée récemment par le Dr. Lawrence Awuku-Boateng, président du Ghana Russian Business Development Council, à l’occasion d’une cérémonie organisée par l’ambassade de Russie à Accra, en vue de célébrer les 60 ans de relations diplomatiques entre la Russie et le Ghana. « Je suis heureux d’annoncer que le gouvernement russe a décidé d’aider toutes les entreprises russes qui souhaiteraient travailler au Ghana, et les entreprises ghanéennes qui souhaitent faire des affaires avec les Russes » a déclaré Dr. Lawrence Awuku-Boateng.

Pour sa part, dans une interview accordée au journal B & FT lors de l’événement, l’ambassadeur de Russie, Dmitry Suslov, a déclaré que son pays s’engageait à construire des « partenariats durables » avec le Ghana. Ajoutant que « l’importance du Ghana pour la Russie, en tant que pays partenaire d’ancrage dans la région de l’Afrique de l’Ouest, est en quelque sorte reconnue et affirmée par la présence continue de délégations russes dans le pays ».

En effet, l’intérêt des entreprises russes pour le Ghana s’est accru ces dernières années. En décembre 2017 par exemple, la compagnie russe Geoservice Ltd a annoncé son intention d’investir 12,5 milliards $ dans le secteur ferroviaire au Ghana.

Par ailleurs, afin de renforcer les relations diplomatiques, bilatérales et commerciales entre les deux pays, la Fédération de Russie a créé le Conseil du développement des entreprises russes du Ghana (Ghana Russian Business Development Council). L’objectif étant de raffermir les liens dans les domaines des affaires, de l’éducation et de la culture.

A noter que les échanges commerciaux entre le Ghana et la Fédération de Russie ont atteint un niveau record de 257 millions $ en 2016. Les exportations russes vers le Ghana se composent essentiellement de carburant, d’engrais, de carton et de papier. Tandis que les exportations ghanéennes vers la Russie sont principalement constituées de fèves de cacao et d’autres produits agricoles.

Agence Ecofin

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

ON SAIT DÉSORMAIS COMBIEN D’EMPLOIS A CRÉÉS ALPHA CONDÉ

Voilà un chiffre que devraient assez vite reprendre Alpha Condé et sa garde rapprochée : selon la DIT, les «mesures économiques destinées sous ses mandats à « inverser la courbe du chômage »» ont, «de 2013 à 2017 […] directement enrichi la croissance d’environ 30 000 emplois». Si dans l’édition 2018 de son étude «Emploi, chômage, revenu […]

Commerce intra-africain: le début d’une longue marche vers la maturité

Avec la création récente de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), l’Afrique entend developper ses dynamiques commerciales internes. Mais pour y parvenir, le continent devra surmonter un ensemble de barrières qui l’empêchent de commercer avec lui-même. Zoom sur les difficultés d’un secteur commercial encore à la peine. Le Maroc et l’Algérie sont pourtant signataires […]

Laisser un commentaire