29 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Ghana : vers l’installation d’une base militaire des États-Unis dans le pays

L’Assemblée nationale ghanéenne a ratifié ce vendredi 23 mars 2018, un accord militaire donnant aux Etats-Unis un accès « sans entrave » à son territoire.

Concrètement, les Etats-Unis auront le droit de déployer des soldats et du matériel militaire à leur guise. À terme, cet accord devra permettre à l’Armée américaine d’établir une base dans le pays.

Selon le texte, l’armée américaine pourra utiliser les fréquences radio gratuitement, et sera par ailleurs exemptée de taxes à l’importation de matériel sur le territoire. En retour, les Etats-Unis octroieront vingt millions de dollars dans la formation et l’équipement de l’armée ghanéenne. Des exercices conjoints seront également mis en œuvre.

Cet accord prévoit également que   » les forces américaines peuvent entreprendre les types d’activités suivants au Ghana : la formation; transit: soutien et activités connexes; ravitaillement d’avions; atterrissage et récupération d’aéronefs, hébergement de personnel; les communications; mise en scène et déploiement de forces et de matériel: exercices; aide humanitaire et secours en cas de catastrophe; et d’autres activités ».

L’accord était un projet initié par le gouvernement ghanéen. En effet, le Conseil des ministres a, lors de sa 28e réunion le 08 mars 2018, approuvé l’accord à la suite duquel le ministre de la Défense, Dominic Nitiwul, a demandé depuis le 14 mars 2018 au parlement de donner un avis favorable. Le Conseil des ministres a donc examiné le rapport portant sur un mémorandum soumis par le ministre de la Défense.

Le gouvernement ghanéen avait ainsi prié le parlement de ratifier cet accord de coopération en matière de défense avec les États-Unis et le pays.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire