32 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Guinée : l’entourage de Kouyaté porte de « graves accusations » contre Alpha Condé…

L’entourage de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté vient de porter de graves accusations contre le Président Alpha Condé.

François Boronou qui s’est confié à Africaguinee.com ce vendredi 19 janvier 2018 sur le bilan du Président Condé à la tête de l’Union Africaine a accusé le Chef de l’Etat d’avoir entretenu les crises politiques au Togo et au Congo. Pour le responsable de communication du PEDN (parti de l’espoir pour le développement national) le dirigeant guinéen a échoué sur les plans à la tête de l’UA.

« Nous constatons que la question sécuritaire en Afrique s’est aggravée sous son règne. Aujourd’hui on a plus de préoccupation au nord Mali qu’on n’en avait hier (…). Les crises se sont accrues et se sont multipliés un peu partout sur le continent sans qu’il n’y ait des perspectives de solutions. La crise Togolaise aujourd’hui, c’est Alpha Condé qui demande à Faure Gnasimgbé de ne pas quitter. La crise congolaise, Kabila voulait quitter en organisant les élections, mais Alpha Condé fait partie des leaders qui ont demandé à Kabila de ne pas céder. Aujourd’hui nous avons une crispation aigue des crises sur ces différents territoires », accuse François Boronou.

Selon lui, le bilan de Monsieur Alpha Condé à la tête de l’Union Africaine se solde par la question d’esclavage. « Le premier élément de son bilan, c’est l’esclavage qui est apparu sur le contient alors que ce phénomène avait disparu depuis le 15ème siècle. C’est en son temps que le désœuvrement des jeunes, le désintéressement des dirigeants africains à l’égard des jeunes a atteint le pic. D’où le vague des mouvements migratoires enregistrés dans la méditerranée. Tout cela s’est passé sous son règne. Quand on dirige une institution, il faut anticiper et prendre en compte toutes les préoccupations du moment. Mais il a été incapable de faire face à la question de la jeunesse. Pourtant quand il prenait fonction, il a indiqué que la priorité pour lui c’est la jeunesse africaine. On ne peut pas comprendre qu’il dirige l’UA pendant une année et que la question de la jeunesse prenne une ampleur la plus regrettable », déplore le jeune opposant.

Le président guinéen a dirigé la conférence des Président de l’Union africaine pour l’année 2017. Il doit céder sa fonction au Rwandais Paul Kagamé au prochain sommet à Addis-Abeba. Alors qu’il se vante de son bilan, François Boronou dépeint un tableau très hideux.

« Quand il prenait la tête de l’UA ils ont engagé un certain nombre de réformes parmi lesquelles les questions du financement de l’institution. Ce sont les mesures qu’ils ont entreprises qui ont conduit à affaiblir l’institution qui aujourd’hui ne peut pas anticiper sur les problèmes (…) Tous les mécanismes qui pouvaient permettre d’anticiper les problèmes ont été remis en cause sous le règne d’Alpha Condé », soutient-il.

Avec Africaguinee

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Alpha Condé nomme Bobody comme premier ministre !

Le décret est tombé tard dans la soirée. C’est l’homme d’affaires  Aboubacar Camara, dit Bobody, qui a eu la confiance d’Alpha Condé pour remplacer Mamady Youla au poste de premier ministre, chef du gouvernement. Selon nos informations, il aura pour principales tâches de redorer le blason d’Alpha Condé à Kaloum, quartier administratif et des affaires […]

Guinée: l’ancien gouverneur Sékou Resco Camara se défend à la barre

Des hauts gradés de l’armée, dont l’ex-chef d’état major général de l’armée sous la transition militaire de 2010 Nohou Thiam, et l’ancien gouverneur de Conakry Sékou Resco Camara, sont poursuivis pour des faits d’actes de tortures qui remontent au 23 octobre 2010. Des jeunes gens ont été arrêtés dans les quartiers de l’opposition, accusés d’avoir […]

Laisser un commentaire