28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Guinée : nouveau bras de fer entre le parti de Cellou et le pouvoir de Alpha…

CONAKRY- C’est un nouveau bras de fer qui pointe à l’horizon entre le Pouvoir d’Alpha Condé et l’union des forces démocratiques de Guinée dirigée par Cellou Dalein Diallo. Ce parti d’opposition qui proteste contre l’arrestation et la détention de Ibrahima Sory Camara, l’un de ses militants actifs, appelle à une mobilisation de ses militants le lundi 26 mars au tribunal de Mafanco pour apporter le soutien à leur camarade.

Le leader de l’UFDG défend son militant qui selon lui, n’a fait qu’alerter l’opinion sur le complot qui visait à incendier le marché de Madina. Il a dénoncé une justice à double vitesse d’autant plus, rappelle-t-il, il a déposé une plainte en bonne et due forme contre Bantama Sow qui avait qualifié l’UFDG de parti terroriste. Cette plainte n’a jamais eu de suite, déplore l’opposant.

« Aujourd’hui, lorsqu’il s’agit d’Alpha Condé, on dit non il faut interpeller, pour outrage au Président de la République. Cette justice à deux vitesses, on en a marre. Il faut qu’on continue à se battre pour qu’on ait une justice digne de nom dans ce pays parce que celle qui est là est un fléau. Monsieur Alpha Condé a tout fait pour déstabiliser l’UFDG par les violences, les assassinats ciblés, la calomnie, le dénigrement. L’arrestation de Ibrahima Sory Camara rentre dans ce cadre, le kidnapping de Grenade, l’intimidation, les tentatives de corruption et même les tortures qu’il a subi c’est pour dire que c’est l’UFDG qui tue ses propres militants. Mais c’est ridicule. Tout ça c’est parce que Alpha est coincé », martèle Cellou Dalein Diallo, invitant les militants de l’opposition à se mobiliser massivement le lundi 26 mars pour aller soutenir Ibrahima Sory Camara de Dabondy au tribunal de Mafanko où il doit être jugé.

Cet appel intervient dans un climat déjà tendu entre le Pouvoir et l’opposition. Il laisse planer un nouveau spectre de violences ce lundi dans cette juridiction. M. Camara a été  arrêté après avoir diffusé un message via les réseaux sociaux à la veille de l’incendie survenu à Madina dans lequel message, il a pointé du doigt des cadres du parti au Pouvoir d’avoir préparé ce sinistre au Palais Sékhoutouréa.

Avec Africaguinee

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Kidnapping d’El hadj Abdourahmane Diallo : le porte-parole de la police fait le point… (Interview)

Que font les services de police pour traquer les ravisseurs d’El hadj Abdourahmane Diallo ? Plus d’un mois après le kidnapping de cet opérateur économique à Conakry, la police continue ses enquêtes. Le Commissaire Aboubacar Kasse, le porte-parole de la police nationale, revient ici sur cette affaire qui défraye la chronique à Conakry. AFRICAGUINEE.COM : Quel est […]

Conakry : de nouvelles émeutes contre le manque de courant…

Les manifestations contre les délestages de courant deviennent presque quotidiennes à Conakry, la capitale guinéenne. Tout au long de la nuit dernière, certains citoyens du quartier Koloma ont protesté contre les coupures. Les grognons ont érigé des barrages sur l’autoroute et déversé d’innombrables tas d’immondices qui jonchent le trottoir sur la chaussée. Le scenario complètement […]

Laisser un commentaire