31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

AYISSI NGA JOSEPH MARIE, UN AUTEUR ENGAGÉ QUI DESSINE L’AFRIQUE

Un café. Une conversation sur Messenger. Une petite pyramide faite en carrés de sucre s’élève à quatre cubes de hauteur. Joseph Marie Ayissi dialogue avec moi. Le stylo noir est prêt à noter. Le brouhaha est relativement calme. Joseph est un jeune dessinateur de 33 ans, et son portrait se dessine à travers cet interview.

Tu dessines un peu, c’est bien ça ? Quel genre de dessin ?

Je suis l’auteur de la bande dessinée la légende de Wazal. Pour les dessins, je collabore avec Leolin Bakoto et pour la réécriture, je travaille avec madame Melonio, écrivain public de Sarcelles. J’en profite pour leur remercier du soutien qu’il m’apporte.

Quand as-tu commencé à dessiner des BD ?

C’est mon premier projet. À la base, je suis styliste et créateur de la marque Wazal. Voilà quelques créations :

L’image contient peut-être : texte

                       Aucun texte alternatif disponible.

                                                                                                                            L’image contient peut-être : 1 personne, debout, barbe, lunettes_soleil et plein air

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

Comment dessines-tu ?

Je ne comprends pas ta question.

A la main, numériquement, un peu des deux ?

Je dessine que mes vêtements. Mais pour le projet de BD, je travaille avec une équipe. Ils dessinent sur Illustrator et Photoshop.

Qu’est-ce qui t’inspire ?

A travers la bande dessinée « La légende de Wazal », je raconte ma culture, ma source d’inspiration, mon don, ma passion pour la mode que j’ai reçu de mon défunt père, le couturier Ayissi Nga Pierre Célestin. Ma source d’inspiration provient de l’Afrique entière. C’est l’essence même de mes œuvres.  Pour le tissu Wazaliane, je me suis inspiré des tissus du Ghana et du Cameroun; plus respectivement le Kenté et le Ndop.  Quant au code vestimentaire du village de Wazalville, j’ai apporté une touche nigériane qui se marie bien avec les deux tissus précédents. L’Afrique est un réel bol d’idées pour moi. Je pioche ce qui me semble intéressant et je travaille cela pour proposer quelque chose d’unique.

Quelles sont tes intentions quand tu dessines ? Faire rire ? Dénoncer ?

Mon intention est de montrer que tout est possible dans la vie. Il y a de l’humour et certain reconnaissent leur vécu.

Que voudrais-tu d’autre aujourd’hui ?

Je recherche des partenaires financiers pour créer mon usine de fabrication au Cameroun. Ici, sur Paris, je suis déjà bien entouré pour le livre.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Au Botswana, la démission exemplaire du président Khama

Des chants et des cadeaux pour un événement rare. Au Botswana, la petite ville de Serowe (est) a fêté cette semaine l’enfant du pays, le président Ian Khama, qui s’apprête à démissionner dans le cadre d’une transition politique présentée comme exemplaire. A des milliers de personnes massées dans une “kgotla”, une cour traditionnelle, pour l’implorer […]

Côte d’Ivoire : l’ex-ministre de la Défense de Gbagbo affirme être « un prisonnier politique »

Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a plaidé non coupable mardi des accusations de « complot contre l’autorité de l’État » devant la cour d’assises d’Abidjan, se présentant comme un « prisonnier politique ». « Le délit de complot contre l’autorité de l’État est un délit éminemment politique. Je suis devant vous en tant que prisonnier […]

Laisser un commentaire