29 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Kemi Seba: « l’affaire Sarkozy résume à elle seule ce que nous représentons aux yeux du monde »

Interpellé  cette semaine dans l’affaire du financement présumé de sa campagne présidentielle de 2007 par la Lybie, Nicolas Sarkozy s’en est sorti après 48 heures de garde à vue avec une mise sous contrôle judiciaire. Un arrangement qui ne semble pas être du goût de l’activiste franco – béninois Kémi Seba qui estime que cet arrangement est une nouvelle gifle contre le continent africain.

Prenant l’exemple de l’ancien chef d’Etat ivoirien pacé en détention provisoire depuis plusieurs années à la cour pénale internationale (cpi) pour un crime qu’il n’a pas commis, l’activiste béninois Kémi Séba s’indigne que l’auteur de la destruction de la Libye et l’assassinat de Khadafi , Nicolas Sarkozy pour ne pas le nommer, soit simplement mis en examen judiciaire. A l’en croire, l’affaire Sarkozy à elle résume ce que représente le continent africain aux yeux du monde. Lire ci-dessous l’intégralité de son indignation.

Kémi Séba sur l’affaire Sarkozy:

« Pour une guerre dans laquelle il est loin d’être le véritable coupable (le véritable responsable du chaos étant Alassane Ouatarra) , le président Laurent Gbagbo est placé en détention provisoire depuis 2011 , dans l’indifférence la plus tragique. Dans le même temps, « Nabot-Léon » alias Nicolas Sarkozy, responsable de la destruction de la Libye, de l’assassinat de Kadhafi (qui a entrainé le massacre des Noirs et l’esclavage de ces derniers dans cette région) de la dérégulation migratoire de l’Afrique est simplement mis en examen, peut rentrer calmement chez lui dans son Paris 16ème sans être dérangé.

Il a le droit à la présomption d’innocence… Gbagbo NON. Cette affaire résume à elle seule ce que nous représentons aux yeux du monde, à savoir un paillasson. Et quand je durcis le ton contre ces néocolons, certains abrutis ont le culot de me qualifier d’extrémiste.

Tant qu’on ne parlera pas le même langage que notre bourreau, on nous marchera dessus. L’Afrique doit cesser son humanisme à tout va vis à vis des puissances occidentales qui n’ont montré qu’inhumanité à son égard depuis le commencement. N’en déplaise aux mendiants endogènes. »

Kémi Séba

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Éthiopie-Égypte : conflit évité ?

Aucun développement ne vaut la fraternité ou les rapports de bon voisinage. Un précepte qui semble animer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le Premier ministre éthiopien Haile Mariam Dessalegn. À l’issue d’une entrevue au Caire, les deux dirigeants ont promis ce jeudi aux journalistes de ne pas sacrifier leurs relations séculaires sur l’autel […]

Sénégal : arrestations et manifestations dans plusieurs villes pour un projet de loi controversé

La tension est montée ce jeudi 19 avril 2018  entre forces de l’ordre et opposants autour du vote par le Parlement Sénégalais du projet de loi controversé portant sur le parrainage. Des manifestations ont lieu dans certaines villes du pays,  et des  leaders de l’opposition sénégalaise ont été arrêtés  par la police. L’ancien Premier ministre […]

Laisser un commentaire