28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Kémi Séba refuse le prix MIPAD

«Trop de récompenses pour une guerre qui n’est pourtant pas finie !». C’est en ces termes que l’activiste Kémi Séba, président d’Urgences Panafricanistes et symbole de la lutte ant-CFA, a résumé son refus de recevoir le prix Most Influential People of African Descent (MIPAD).

« Notre peuple subit un génocide politique, culturel, économique et physique depuis des siècles. Nous sommes en guerre, et cette dernière est loin d’être terminée. Malgré tout, on passe notre temps à se décerner des prix. J’en ai reçu un certain nombre que j’ai poliment acceptés ces dernières années pour ne froisser personne, mais il est temps qu’on arrête ce cinéma. Ce combat est une lutte de survie. Pas du show-business.

Je remercie l’organisation internationale MIPAD pour cette distinction mais je refuse ce prix. Et ne veux plus jamais en recevoir tant que notre combat n’est pas terminé. C’est à la fin du combat gagné que l’on décerne la médaille, pas à la mi-temps. Retroussons-nous les manches et arrêtons de festoyer. L’AFRIQUE attend mieux de nous», a martelé l’activiste franco-béninois.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

RCA : travaux forcés à perpétuité pour un chef des anti-balaka

Travaux forcés à perpétuité pour Rodrigue Ngaïbona dit Andjilo. C’est le verdict de la Cour criminelle de Bangui sur le procès de ce trentenaire, un des leaders des anti-balaka. Un procès qui aura duré près d’une semaine. Débuté le 8 janvier, le procès de Rodrigue Ngaïbona a connu son épilogue ce lundi 22 janvier. Un […]

Côte d’Ivoire : Plus de 70% des cliniques dans l’illégalité

Plus de 70% des établissements sanitaires privés en Côte d’Ivoire  sont illégaux en Côte d’Ivoire, selon  des autorités sanitaires. Selon le président de l’Association des cliniques privées en Côte d’Ivoire, Joseph Boguifo, seulement trois cliniques sur dix sont autorisées et exercent de façon légale. “Des chiffres issus d’un recensement du ministère de la Santé indiquent que sur […]

Laisser un commentaire