30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Kim Jong Un ouvert à la discussion avec Trump, les Etats-Unis « un peu surpris »

lors que Kim Jong Un s’est dit prêt à discuter de son programme nucléaire avec Donald Trump, les Etats-Unis sont « un peu surpris » de cette ouverture d’esprit du leader nord-coréen. Un rapport des plus positifs entre les deux pays, souligne BFMTV.

L’ouverture d’esprit du leader nord-coréen Kim Jong Un et sa volonté de discuter de son programme nucléaire a « un peu surpris » les États-Unis et mené le Président Donald Trump à accepter de le rencontrer, a admis ce vendredi le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson.

Une surprise pour les Etats-Unis   

A la suite de contacts entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, le Président Trump a répondu positivement à la proposition de Kim Jong Un de se rencontrer et cette entrevue pourrait avoir lieu d’ici la fin du mois de mai, a annoncé jeudi à Washington un haut responsable sud-coréen, Chung Eui-yong.

« C’est une décision que le Président (Trump) a prise lui-même », a expliqué Rex Tillerson à Djibouti, à l’issue d’une rencontre avec le ministre djiboutien des Affaires étrangères, Mahamoud Ali Youssouf.

« Je pense que c’est le rapport le plus positif que nous ayons reçu sur non seulement la volonté de Kim Jong Un mais son réel désir de discuter », a-t-il déclaré, en référence au rapport effectué à Washington par les diplomates sud-coréens après leur rencontre avec leurs homologues du Nord.

Réellement ouvert aux discussions  

« Ce qui a changé, c’est sa position et d’une manière assez spectaculaire. Et très honnêtement, ça a été un peu une surprise pour nous qu’il soit aussi ouvert dans ses discussions avec la délégation sud-coréenne », a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

« Maintenant, il faut s’accorder sur le timing de leur première rencontre et cela prendra des semaines avant que tout soit réglé », a-t-il précisé.

Engagée depuis les Jeux olympique d’hiver en Corée du Sud le mois dernier, cette détente sur le dossier nord-coréen s’est considérablement accélérée ces derniers jours. Elle fait suite à plusieurs mois de guerre des mots entre Pyongyang et Washington sur fond de progrès de la Corée du Nord sur ses programmes nucléaire et balistique.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

RENCONTRE AVEC JEAN-MARC, VICE-PRÉSIDENT D’UN PETIT PARTI ET DISCUSSION SUR LA FRANCAFRIQUE

Jean-Marc, jeune activiste politique a récemment, avec d’autres adhérents, créé son parti politique. En 2017, en plus d’avoir rencontrer ses compatriotes, il a lutté pour la légalisation de son mouvement. L’occasion pour Guinée-Actu d’interroger le militant sur ses engagements et sa vision des relations France-Afrique. Bonjour monsieur Jean-Marc. Vous êtes vice-président d’un parti politique français naissant, […]

DIFFICILE DE REFORMER LE VATICAN

Le pape François fêtera ses cinq ans de pontificat en 2018. Si sa popularité ne se dément pas sur tous les continents, comme en témoignent ses nombreux voyages, l’ambiance est différente au Vatican. Malgré sa volonté réformatrice, le pape doit surmonter de nombreux obstacles, à commencer par une Curie récalcitrante. Le pape a montré une […]

Laisser un commentaire