28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

LA BCRG CÉLÈBRE LE 58EME ANNIVERSAIRE DE LA MONNAIE GUINÉENNE

La monnaie guinéenne a fêté ce jeudi 01er Mars 2018 l’an 58 de sa création. Cette cérémonie organisée en grande pompe par la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), a été rehaussée par la présidence du président Alpha Condé.

Ce 58ème anniversaire commémoré par la Banque centrale est tout particulier selon Louceny Nabé. Pour le Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée plusieurs reformes monétaires et financières courageuses ont été mises en œuvre depuis 2011.

‘’ Les résultats des réformes sont nombreux et palpables. Je veux citer l’inflation qui avoisinait les 22%, le taux d’échange du franc guinéen s’est stabilisé par rapport aux principales devises, les réserves d’échanges du pays sont reconstituées et passent de moins de 2 semaines d’exportation à aujourd’hui plus de 3 mois et demi, à la mise en place de notre système national de payement’’, s’est félicité le Gouverneur de la BCRG.

Satisfait pour tout ce qui a été entrepris au sein de la BCRG, Louceny Nabé a reconnu les efforts louables déployés par le président guinéen pour permettre à la Guinée de retrouver une crédibilité au niveau international.

‘’ Les résultats obtenus avec l’équipe économique et financière que vous avez mise en place ont permis à la République de Guinée de retrouver une crédibilité auprès de nos partenaires techniques et financiers, et de façon générale auprès de la communauté internationale. Votre présidence dynamique et efficace de l’Union Africaine au cours de l’année écoulée n’est qu’un témoignage diverse et varié’’, a indiqué M. Nabé, avant de conclure son propos sur les acquis juridiques dont a bénéficié son institution.

‘’ Je vais ajouter l’arsenal juridique sur lequel vous avez donné votre orientation qui concerne la loi portant statut de la Banque Centrale, les nouveaux codes d’assurance, la loi portant réglementation bancaire et surtout avec les conditions du monde moderne, la loi que votre Gouvernement a portée sur la criminalisation de tous les aspects du financement du terrorisme et du blanchiment des capitaux pour lequel la banque centrale a mis en place un dispositif efficace à la satisfaction de nos partenaires’ ’a-t-il  rappelé.

Dans son discours, le président guinéen Alpha Condé, a rappelé qu’après l’élection présidentielle de 2010, des mesures très fortes ont été prises pour rétablir le système macro-économique, renforcer le service monétaire afin de recevoir la confiance des investisseurs. Le Gouvernement, selon lui, a instruit la Banque Centrale à prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire aboutir ces démarches.

‘’ Apres les accords signés avec le Fonds Monétaire International pour l’annulation de la dette PPTE, nous avons exigé de la banque, avec l’accompagnement du Gouvernement, afin que l’inflation qui était à 21% revienne à 1 chiffre, le déficit budgétaire qui était à 12% revienne à 2%. De même, renforcer la stabilité de la monnaie guinéenne par rapport aux principales devises’’, a indiqué le président Alpha Condé.

Aux dires du chef de l’exécutif guinéen, de nombreuses réalisations ont été faites dont la moralisation de l’information financière avec le déploiement d’un nouveau système comptable, la mise à niveau complet d’un nouveau système de payement national, la mise en place du système d’information du crédit, l’ouverture des agences dans les chefs-lieux et régions

‘’ Grace aux résultats obtenus, la Guinée a pu pour la première fois dans son histoire obtenir en 2012 le point d’achèvement de l’initiative PPTE. Ce programme a permis à la Guinée de renouer avec la communauté financière internationale et d’attirer un afflux important des investisseurs directs étrangers et la mobilisation substantielle des ressources extérieures’’ s’est-il félicité.

Pour le président guinéen, cette confiance retrouvée a permis en 2017 la conclusion d’un nouveau programme triennal avec la facilité élargie du crédit. Ce qui concrétise la crédibilité de la Guinée aux yeux de tous ses partenaires au développement. Car selon Alpha Condé, pour la première fois, la Guinée peut avoir accès au crédit non concessionnel.

Outre ces satisfactions, le président de la république a énoncé d’énormes défis qui restent à relever par la BCRG et la République de Guinée.

‘’ Mais nous avons encore beaucoup de défis, la CEDEAO à l’horizon 2020 avec la création de zone ZMAO (zone monétaire ouest africaine). La Guinée veut être le premier pays à adhérer à cette zone monétaire oust-africaine. Donc nous avons beaucoup de défis à relever tant au niveau de l’inflation qu’au niveau des réserves de devis. Je compte sur le gouvernement et la banque centrale afin que nous ne rations pas ce rendez-vous’’ a suggéré Alpha Condé.

Au terme de cette journée de célébration, Alpha Condé a effectué une visite guidée dans les installations de la BCRG et a procédé à la pose  de la pierre pour la construction d’un nouvel immeuble R+5.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Deux guinéens condamnés en Algérie pour espionnage pour … Israël

Un tribunal algérien a condamné deux guinéens pour espionnage pour l’état d’Israël. La sentence, délivrée lors d’un procès en appel par le Tribunal criminel de Ghardaïa (600 km au sud d’Alger) a aussi condamné à mort un Libérien d’origine libanaise pour espionnage au profit d’Israël. Les Guinéens et quatre autres individus (trois Maliens et un […]

ON SAIT ENFIN QUI A PARACHUTÉ UN SÉNÉGALAIS DANS LA BRUYÈRE

Les faits se sont déroulés le week-end dernier, devant la mairie de Conakry. Un homme se cache dans un buisson et commence à émettre des bruits d’animaux.  Ce n’est que le lendemain matin qu’un passant découvre qu’il avait déféqué dans le parc public, juste en face du bâtiment institutionnel. Les restes sur place ne créent […]

Laisser un commentaire