29 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

La descente aux enfers continue pour Canal+ France

Le groupe Canal plus est plutôt en mauvaise posture depuis un certains temps pour sa filiale française. En effet, depuis que le puissant Boloré a pris les reines de la boîte mi-2015, ce sont un peu plus d’un million d’abonnés qui sont partis. La chaîne a perdu en moins de deux ans en France métropolitaine,  1.014.000 de ses abonnés.

304.000 abonnés en France sont encore partis en 2017 alors que les dirigeants, c’est-à-dire Boloré, ont promis une augmentation du nombre d’abonnés à 100.000. « Notre pari est une remontée considérable des résultats de Canal Plus au second semestre 2017 », avait promis Vincent Bolloré en avril 2017 lors de l’assemblée générale de Vivendi. « Nous devrions regagner environ 100.000 clients pour 2017 », avait juré en septembre, le directeur de la distribution Franck Cadoret.

Si malgré toutes ces promesses et mesures probables que les responsables du groupe ont dû prendre pour tenir leur promesse et relever un défi qu’ils se sont lancé eux-mêmes, les chiffres ne se sont pas améliorés et continuent au contraire de descendre. C’est dire que les français trouvent de moins en moins leurs intérêts avec la chaine cryptée ou que les nouveaux dirigeants sont passés à côté de la plaque.

Des signes annonciateurs de la montée du nombre d’abonnements ont été révélés fin septembre mais cette bonne nouvelle n’a duré que quelques heures car entre fin septembre et fin décembre, la chaîne a reperdu 40.000 abonnés selon les estimations rendues publique par BFMTV.

L’Afrique, une vache à lait pour le groupe

Même si le monde s’écroule autour de Canal Plus en France, la chaine cryptée n’en perd pas pour autant sa toute puissance en Afrique. La vigueur de l’activité en Afrique est le bouclier qui permet au groupe Canal Plus de limiter la casse et de ne pas sombrer.

Environ 700.000 nouveaux clients ont été enregistrés par le groupe en Afrique, ce qui fait un gros chiffre d’affaire qui permet à Canal de se maintenir à flot en attendant de remonter la pente en France soit en proposant de nouvelles offres ou en réduisant encore le prix de ses bouquets.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Sénégal – Tuerie en Casamance : 16 personnes déférées

 16 personnes parmi les 22 qui avaient été interpellées le dimanche 14 janvier 2018 dans le cadre de l’enquête sur les 14 coupeurs de bois secs en Casamance, ont été déférées ce vendredi au parquet de Ziguinchor pour « assassinat et participation à un mouvement insurrectionnel« . Six autres personnes sans charges, qui faisaient partie des personnes interpellées par les forces défense et de […]

Affrontements inter-claniques entre le Somaliland et le Puntland

Le torchon brûle entre le Somaliland et le Puntland. Et c’est le moins qu’on puisse dire. Des affrontements inter-claniques, faits courants sur le continent africain, ont ensanglanté lundi la région frontalière entre ces deux régions qui faisaient autrefois partie intégrante de la Somalie. Selon un observateur sur place, « Somaliland et Puntland sont nerveux. Il y […]

Laisser un commentaire