28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

La Libye, destination des terroristes ayant fui l’Irak et la Syrie

Pour l’ancien responsable du régime du dictateur déchu libyen, Ahmed Gaddaf Al-Dam, les puissances étrangères ne cessent leurs complots afin de faire perdurer les tensions et divisions en Libye.

Des centaines de terroristes ayant fui l’Irak et la Syrie arrivent chaque jour en Libye en empruntant la frontière libyo-tunisienne, affirme Ahmed Gaddaf Al-Dam, un ancien homme d’État libyen du gouvernement du dictateur déchu Mouammar Kadhafi.

Ahmed Gaddaf Al-Dam, ancien homme d’État libyen. ©Sputnik

Dans une interview avec l’agence de presse allemande DPA, Ahmed Gaddaf Al-Dam a ajouté que les terroristes viennent en Libye afin de déstabiliser ce pays et la future étape consistera en la création d’une coalition militaire internationale pour libérer ce pays de Daech.

Ahmed Gaddaf Al-Dam estime que si une élection correcte a lieu en Libye, le fils de Kadhafi, Saïf Al-Islam, aura la plus grande chance de la remporter.

Il a affirmé que malgré le rôle et les acquis importants du maréchal Khalifa Haftar, chef de l’Armée nationale libyenne, Saïf Al-Islam Kadhafi aurait une plus grande chance de réussir aux élections :

« Haftar profite d’une grande influence dans l’est de la Libye, mais ce n’est pas le cas dans l’ouest et le sud du pays. Et il n’aura pas intérêt à mettre de l’espoir dans les appuis étrangers, car le peuple libyen y verra une ingérence dans leurs affaires intérieures. »

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Soupçons de financement libyen : audience jeudi sur le maintien en détention d’Alexandre Djouhri

Une audience est prévue jeudi à Londres sur le maintien ou non en détention de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri, figure clef de l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne de l’ex-président Nicolas Sarkozy en 2007. Souffrant de problèmes cardiaques, Alexandre Djouhri se trouvait toujours mercredi à l’hôpital où “il reçoit un traitement lourd […]

Laisser un commentaire