28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

La Turquie attaque le dollar et rapatrie ses réserves d’or entreposées à la Fed

La Turquie a décidé de rapatrier ses réserves d’or qui sont stockées dans les coffres de la Réserve fédérale américaine. Une annonce faite alors que son président souhaite que les prêts internationaux soient libellés en or, et non plus en dollar.

Ankara, qui dispose de la 11e réserve mondiale d’or, a annoncé son intention de rapatrier 220 tonnes de son métal précieux qui sont à l’heure actuelle stockées dans les coffres de la Réserve fédérale américaine, selon le média turc Yeni Safak.

Une annonce qui intervient alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est publiquement pris au dollar, monnaie dans laquelle les prêts internationaux sont libellés. « Pourquoi devrions-nous faire tous nos prêts en dollars ? Utilisons une autre monnaie. Je propose que les prêts soient réalisés en se basant sur l’or », a ainsi suggéré le président turc lors d’un discours à Istanbul, le 16 avril.

Une prise de position forte qui s’explique par la dégringolade de la livre turque vis-à-vis de la monnaie américaine ses dernières années : fin 2013 un dollar valait deux livres, alors qu’aujourd’hui un dollar en vaut quatre. « Avec le dollar, le monde est toujours sous la pression des taux change », a fait valoir le président turc, soutenant que le métal précieux permettrait d’éviter ces problèmes : « L’or n’a jamais été un outil d’oppression à travers l’histoire. »

Depuis 2012, plusieurs pays ont décidé de rapatrier leurs réserves d’or entreposées jusqu’à présent dans les coffres de la Réserve fédérale. La vague a commencé en 2012, lorsque le Venezuela a annoncé le retour de ses 160 tonnes d’or placées aux Etats-Unis. L’Allemagne lui a emboîté le pas. Elle a rapatrié 300 tonnes entre 2013 et 2016, avant d’être imitée par les Pays-Bas, qui en ont récupéré 122,5 tonnes.

Source : RT France

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Corée du nord : Nouvelles sanctions de l’ONU : Pyongyang dénonce un «acte de guerre»

Après l’adoption par le Conseil de sécurité de nouvelles sanctions, sur initiative américaine, Pyongyang assure que les pays ayant soutenu la résolution, payeront «le prix fort» et appelle Washington à renoncer à son «rêve absurde d’hégémonie».  «Nous considérons cette « résolution de sanctions » adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU le 22 décembre sur initiative américaine, montée par […]

Iran : les gardiens de la révolution annoncent « la fin de la sédition »

Au lendemain des rassemblements en faveur du régime iranien, le général Mohammad Ali Jafari a proclamé la fin de la contestation. Le chef des pasdarans, ou « gardiens de la révolution », le général Mohammad Ali Jafari, a assuré, mercredi 3 janvier, être en mesure d’annoncer « la fin de la sédition » en Iran, en référence aux protestations contre le pouvoir et les difficultés économiques qui secouent le […]

Laisser un commentaire