30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Le Maroc investira 15,8 milliards $ dans les infrastructures s’il remporte le droit d’organiser la Coupe du monde 2026

Le Maroc a annoncé qu’il investira 15,8 milliards de dollars dans des infrastructures s’il remporte le droit d’organiser la Coupe du monde de football 2026. Alors que la candidature conjointe des Etats-Unis, du Canada et du Mexique est donnée favorite pour l’organisation de cet événement, le comité de candidature du Maroc a préparé un dossier qui recense quatorze stades. Casablanca et  Marrakech, en auront chacune deux. Un nouveau stade serait construit dans chacune des sept autres villes-hôtes de l’événement, en l’occurrence Rabat, Tanger, Agadir, Meknès,  Fès, Tetouan et Ouarzazate.

Par ailleurs, cinq stades déjà existant à Marrakech, Agadir, Fès, Rabat et Tanger, bénéficieront d’une rénovation.

Enfin, 30 000 chambres d’hôtel supplémentaires seraient créées dans les villes-hôtes pour un investissement de 3,2 milliards de dollars.

Présidé par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, le comité de candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026 estime que ce pays d’Afrique du Nord bénéficie de trois atouts phares: des  fuseaux horaires (GMT + 0), qui permettront à un grand nombre de pays de suivre les matchs en direct; la facilité pour les fans de se rendre au Maroc, avec 70 pays non soumis au régime de visa et un réseau dense de connexion aérienne; et les faibles distances à parcourir entre les stades.

La Fédération internationale de football (FIFA) désignera le ou les pays hôtes du Mondial 2026, le 13 juin prochain, en marge de l’édition 2018. Le choix reposera, la première fois, sur vote des représentants des fédérations membres.

Source : Agence Ecofin

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Un homme égorge son ex-femme en pleine rue à Rabat. Un témoin oculaire raconte

Les scènes de violences à l’encontre des femmes dans la rue marocaine sont devenues monnaie courante. En une semaine, trois vidéos d’agressions physiques sur des femmes d’âges divers, filmées dans différentes régions du Maroc, ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Après la vidéo relative à la tentative de viol d’une mineure à Benguerir, celle […]

Laisser un commentaire