31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Le militaire contre l’économique : Trump perdra sa bataille

La Chine n’est pas du genre à se laisser faire : répondant du tac au tac, Pékin affûte ses armes contre le nouveau coup anti-chinois de Washington.

Le cours du dollar a fortement chuté cette semaine par crainte d’escalade des tensions commerciales après la décision de Donald Trump de sanctionner les importations chinoises. C’est de bonne guerre :  Pékin a menacé de droits de douane plus d’une centaine de produits américains. La raison? Donald Trump a déclenché jeudi son offensive contre Pékin, évoquant des mesures punitives contre des importations chinoises d’un montant pouvant atteindre «60 milliards de dollars».

Le premier effet de cette menace s’est fait sentir au sein de la bourse américaine : Wall Street a lourdement chuté et le dollar a glissé sous la barre historique des 105 yens pour la première fois depuis l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche en novembre 2016. Mais quelles sont les sociétés américaines pouvant être ciblées par « l’artillerie lourde commerciale » de Xi Jinping?

L’avionneur Boeing, les exportateurs US de soja bien qui sont plantés dans des Etats qui ont massivement voté Donald Trump. Les secteurs automobile et électronique ne sont pas non plus à l’abri et ils ont commencé à perdre de leur valeur à Wall Street : Boeing a perdu 5,19%, General Motors 3,27%, Caterpillar 5,71% et General Electric 3,82%.

L’administration US semble ne pas avoir évalué à sa juste mesure une guerre d’envergure contre la Chine : Les États-Unis ont exporté pour 130,4 milliards de dollars de marchandises vers la Chine et importé 505,6 milliards de biens chinois en 2017, de l’aveu du département US du Commerce. Et ce flux export-import fragilise bien l’économie américaine et munit la Chine de multiples cartes contre les Américains.

Vendredi, Washington a tenté de porter une réponse à cette mesure chinoise en provoquant un incident en mer de Chine méridionale. Mais ces bombages de torse américains ne semblent pas réellement impressionner la Chine.

Mer de Chine : les USA provoquent Pékin a annoncé que Washington venait de violer la souveraineté chinoise en s’approchant d’une de ses îles artificielles.

AVEC PRESSTV

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

[ENTRETIEN] OPINION SUR L’ACTUALITÉ AVEC JEAN-MARC, VICE-PRÉSIDENT DU PARTI AVIAIRE

Bonjour Jean-Marc, vous êtes vice-Président du Parti Aviaire, mouvement politique Français de Droite conservatrice écologiste. Tout d’abord, vous savez que les migrants vont pouvoir accoster en Espagne grâce aux bateaux des ONG. Le Mardi 26 Juin, le Président Emmanuel Macron avait déclaré que 6 pays européens vont accueillir une partie chacun de ces migrants, mais […]

Le Maroc a annoncé, mercredi 2 mai, la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran contre lequel il affirme détenir des « preuves irréfutables » d’avoir facilité un transfert d’armes du Hezbollah chiite pour le Front Polisario.

 Le vrai miracle n’est pas de marcher sur les eaux ni de voler dans les airs : il est de marcher sur la terre » (Houeï Neng). Il est de jours ordinaires qui cachent des moments extraordinaires de l’histoire des relations internationales. Moments qui peuvent s’apparenter à des miracles diplomatiques. Le vendredi 27 avril 2018 en […]

Laisser un commentaire