28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Le président Alpha Condé décore six Russes dont le PDG de Rusal, Oleg Déripaska

En reconnaissance des éminents services rendus à la Nation Guinéenne dans le cadre de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola, le Président de la République de Guinée le Professeur Alpha Condé a décoré à l’ordre national du mérite 6 personnalités de la Fédération de Russie dont un privé.

Il s’agit de M. Sergueï Choigou, ministre russe de la Défense pour avoir offert un hôpital militaire mobile à la Guinée, Mme Véronika Skvortsova, ministre russe de la Santé pour avoir produit et mis à la disposition de la Guinée un vaccin contre la maladie à virus Ebola, Mme Anna Popova, chef de Rospotrebnadzor (le service Fédéral de surveillance dans la sphère de sécurité des droits des consommateurs et la prospérité humaine) qui a déployé en Guinée un laboratoire moderne anti-épidémies. Cette reconnaissance du Président Guinéen concerne aussi le scientifique Alexandre Ginsbourg, chef de l’institut Gamaléya qui a produit le vaccin contre Ebola, le vice-ministre Russe des Affaires Etrangères M. Mikhaïl Bogdanov qui a coordonné toutes ces actions en faveur de la Guinée et le Président-directeur général de Rusal, Oleg Déripaska, le seul privé qui figure dans ce lot.

La décoration du Président de Rusal au chevalier de l’ordre National du mérite de Guinée est une grande reconnaissance envers cette Société qui est restée aux côtés des autorités guinéennes dans la lutte contre cette maladie dangereuse. C’est un bel exemple d’un partenariat réussit entre privé et public.

Rappelons que pendant la période d’épidémie d’Ebola, en avril 2014, Rusal est l’une des premières compagnies étrangères en Guinée à acheter et mettre à la disposition du ministère de la santé de la République de Guinée un lot de médicaments et de produits sanitaires de prophylaxie. D’août 2014 à nos jours, Rusal assure la prises en charge matérielle et technique pour le fonctionnement de l’équipe spéciale anti-épidémie de Rospotrebnadzor envoyer en Guinée.

Réalisant les tâches du partenariat public-privé, la société Rusal a assuré l’accueil et le déploiement sur place de l’hôpital militaire mobile contre infections (HMMI) de 200 lits, don de la Russie, a organisé et financé la formation des spécialistes qualifiés des soins militaires pour les activités de l’HMMI. Au cours de l’épidémie, l’HMMI a rendu l’assistance médicale qualifiée gratuite à plus de 4500 personnes. Actuellement, il est l’unité mobile principale de soins militaires des Forces Armées de la République de Guinée.

Construit en décembre 2014 par la compagnie Rusal, le Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) de Kindia a servi à lutter contre l’épidémie d’Ebola. Ce centre n’a pas d’équivalent en Afrique de l’Ouest en matière d’utilisation de hautes technologies et de systèmes de sécurité biologique. Le centre a été créé en tenant compte de toutes les recommandations d’organisations humanitaires internationales et est doté d’équipements médicaux et de laboratoire modernes. Les investissements de Rusal dans la construction du CREMS s’élèvent à plus de 10 millions de dollars.

Durant l’épidémie d’Ébola, le Centre a affiché les meilleurs chiffres en matière de guérison en Guinée : 62,5% des patients du CREMS avec un diagnostic confirmé d’Ébola ont été traités avec succès. Actuellement, le CREMS est le principal centre d’étude et de prévention des maladies infectieuses en Guinée, ainsi que le centre de formation des épidémiologistes du pays.

Le CREMS est un système complexe des bâtiments de diagnostic et de traitement, techniques, sécuritaires et d’habitation. Les fonctions principales du Centre incluent le diagnostic clinique et la recherche de la présence/absence du virus, l’organisation du traitement des malades infectés, la participation à l’organisation des mesures antiépidémiques, la recherche scientifique, l’exploration des méthodes du traitement, la formation du personnel, l’aide consultative aux spécialistes des établissements de traitement locaux.

Le personnel du CREMS compte 90 collaborateurs, 45 agents médicaux (7 médecins, 15 infirmiers et 23 paramédicaux), 18 techniciens et 27 gardiens. Au cours de la période du fonctionnement, plus de 100 spécialistes médicaux ont passé le stage au Centre, qui ont continué leur travail dans d’autres centres de lutte contre Ebola en Guinée.

En 2017, dans le cadre du partenariat public–privé une partie du CREMS a été réorganisé en laboratoire stationnaire qui permet dans des conditions requises de faire des analyses de laboratoire avec un niveau très élevé de sécurité.

C’est le Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) de Kindia, bâti par la société Rusal en 2014 pour la lutte contre l’épidémie d’Ebola, qui a été choisi en tant que terrain d’essai du vaccin russe en République de Guinée. Le programme d’essais inclut la vaccination des volontaires avec le vaccin «Gam Evac-Combi» et la surveillance pendant un an de leur état de santé et de la génération chez ceux-ci de l’immunité. La réussite des recherches permettra d’utiliser le médicament russe pour la prévention d’Ebola dans le monde entier.

On prévoit que la vaccination de 2000 volontaires guinéens et les essais cliniques post-certification du vaccin russe contre le virus Ebola «Gam Evac-Combi» en République de Guinée vont durer jusqu’à la fin de l’année 2018.

Avec Africaguinee

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Décret : Alpha Condé nomme au Conseil supérieur de la défense nationale

Dans un décret rendu public cette nuit par la télévision nationale, le président Alpha Condé a nommé un secrétaire général et son adjointe au Conseil supérieur de la défense nationale. Le promu s’appelle Mouramani Cissé. Jusqu’ici ministre conseiller à la Présidence de la République, il a été auparavant ministre de la sécurité. Quant à la […]

Laisser un commentaire