28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Le Président Bachar el-Assad rend sa légion d’honneur à la France, «esclave» des Etats-Unis

La présidentielle syrienne a annoncé jeudi avoir rendu la Légion d’honneur attribuée par la France en 2001 au président Bachar al-Assad qui ne portera pas une décoration remise par « l’esclave » des Etats-Unis.

L’entourage du président français Emmanuel Macron avait indiqué lundi que la France avait engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur au président Assad, deux jours après la participation de Paris à des frappes contre des sites du régime syrien.

« Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a officiellement rendu à la République française, par le biais de l’ambassade de Roumanie à Damas, qui parraine les intérêts français en Syrie, la décoration de grand-croix de la Légion d’honneur accordée au président Assad par l’ancien président français Jacques Chirac », indique la présidence dans un communiqué.

La décision de rendre la légion d’honneur a été prise après « la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des Etats-Unis et du Royaume Uni contre la Syrie le 14 avril », selon le communiqué.

Washington, Paris et Londres ont effectué samedi à l’aube des frappes contre des sites présentés comme liés au programme d’armement chimique syrien en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma, qui était alors le dernier bastion rebelle dans la Ghouta orientale, près de Damas.

Le régime syrien dément toute implication dans l’attaque chimique présumée.

« Il n’est point d’honneur pour le président Assad de porter une décoration attribuée par un régime esclave (…) des Etats-Unis qui soutient les terroristes », indique encore la présidence.

Le président syrien avait été fait grand-croix (le plus haut grade) de la Légion d’honneur par le président Jacques Chirac en 2001, peu après avoir succédé à son père Hafez al-Assad à la tête du pays.

Avec l’AFP

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Fonction publique : Alpha Condé confirme les recrutements frauduleux et le copinage dans l’éducation

En marge de la cérémonie de clôture de l’évènement culturel « Conakry, capitale mondiale du Livre », le président Alpha Condé a confirmé, hier dimanche à l’esplanade du palais du peuple de Conakry, les révélations faites par Guinéenews relatives au recrutement douteux sans concours dans l’éducation et à la fonction publique. «  Je vous dévoile quelque chose, monsieur le premier ministre, c’est choquant mais c’est la vérité. En 2012, nous avons fait un test de dictée de CE2. Sur 750 enseignants, nous avons mis vingt fautes. Je dis bien CE2. C’est-à-dire, pas CM1, CM2. Sur 750 enseignants de l’éducation nationale, 75% n’ont pas pu trouver les fautes. Sur les 75%, 25% également ont ajouté des fautes. Alors, comment voulez-vous enseigner des gens en vue de leur permettre d’avoir le certificat d’étude, quand vous n’êtes pas capables, vous-mêmes, de corriger les dictées de CE2. Il est temps que le peuple de […]

Elections communales : la CENI face à une difficulté majeure…

La commission électorale nationale indépendante (CENI) est confrontée à une difficulté dans l’organisation des élections communales du 04 février 2018. L’institution en charge de l’organisation des élections et référendum en Guinée, a du mal à distinguer les logos de certains partis politiques ayant déposé des listes de candidatures. Cette complication risque de créer un grand […]

Laisser un commentaire