31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

L’enregistrement clandestin de Soro révèle des divergences au sommet de l’Etat

En Côte d’Ivoire, la création du parti unifié semble toujours compromise. Cette fois, c’est Guillaume Soro qui émet des réserves sur ce projet du président Alassane Ouattara, dans un enregistrement audio clandestin réalisé pendant une réunion du RDR. Le parti présidentiel souhaite rapidement fusionner avec son allié au pouvoir, le PDCI, dans une seule et unique formation politique. Mais la fuite de cet enregistrement vient confirmer les désaccords entre les deux partis.

« Donc, dans les réunions aussi importantes du RDR on enregistre les gens. La politique est vraiment politique ».

Voilà la réaction de Guillaume Soro sur Twitter après la fuite d’un enregistrement, visiblement réalisé à son insu, durant une réunion des hauts responsables du parti présidentiel jeudi 29 mars.

Dans le document audio, le président de l’Assemblée nationale analyse les désaccords relayés ces dernières semaines au sein de la coalition au pouvoir, sur la question du parti unifié. Guillaume Soro, qui est aussi vice-président du RDR, regrette que le premier parti du pays donne le sentiment de courir derrière ses alliés, notamment le PDCI.

Ces déclarations qui ont fuité sur les réseaux sociaux viennent rappeler les tensions internes au sommet de l’Etat, concernant la sensible question d’une fusion entre le RDR présidentiel et l’historique PDCI. Et ce, malgré la victoire écrasante de leur coalition, le RHDP, aux élections sénatoriales la semaine dernière.

Le temps manque donc au parti du chef de l’Etat, qui veut absolument la création du parti unifié avant la présidentielle de 2020.

Avec RFI

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

RDC : 34 miliciens remis par le Burundi à l’armée régulière

Trente-quatre miliciens congolais membres d’un groupe armé rebelle ont été remis mercredi par le Burundi à la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi de source militaire congolaise. Ces miliciens appartiennent au groupe Yakutumba, du nom d’un ex-officier de l’armée congolaise en conflit avec l’armée régulière dans la province du Sud-Kivu (est). Une trentaine de […]

Laisser un commentaire