31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Les ennemis cherchent à nous démoraliser, affirment le Leader de la RI

Le Leader de la Révolution islamique a reçu en audience les proches des martyrs de la guerre ce mardi 2 janvier. Lors de cette audience, l’Ayatollah Khamenei a évoqué les débordements qui ont marqué ces derniers jours les manifestations sociales en Iran :  » Il est vrai que les pays qui nous en veulent pour nos récentes victoires, cherchent la moindre occasion pour s’infiltrer dans nos rangs et nous porter atteinte. Les récents événements en portent d’ailleurs la marque : nos ennemis ont conjugué leurs efforts et se sont fait aider par divers moyens, argent, arme, politique et services secrets pour semer le désordre. J’ai des choses à dire sur ces événements et j’y reviendra, le moment venu ».

Pour le Leader de la Révolution, ce qui contre l’ennemi et son action, c’est l’esprit de la bravoure, de dévouement, c’est la foi du peuple iranien. L’Ayatollah Khamenei a rendu hommage aux martyrs à qui « l’Iran doit sa sécurité et ses progrès » :  » la nation iranienne est redevable envers ses martyrs et ce, jusqu’ à la nuit des temps car ce sont ces martyrs qui ont fait don de leur vie, quitte à se détacher de leurs biens les plus chers, à s’exposer, sans peur, aux ennemis que soutiennent l’Occident et ses alliés dans la région ».

Pour le Leader de la Révolution, ce qui contre l’ennemi et son action, c’est l’esprit de la bravoure, de dévouement, c’est la foi du peuple iranien. L’Ayatollah Khamenei a rendu hommage aux martyrs à qui « l’Iran doit sa sécurité et ses progrès » :  » la nation iranienne est redevable envers ses martyrs et ce, jusqu’ à la nuit des temps car ce sont ces martyrs qui ont fait don de leur vie, quitte à se détacher de leurs biens les plus chers, à s’exposer, sans peur, aux ennemis que soutiennent l’Occident et ses alliés dans la région.

Le Leader de la Révolution islamique a évoqué la situation « tragique » dans certains pays de l’Asie de l’ouest et du nord de l’Afrique avant de souligner:  » Si la guerre imposé par le régime baathiste de l’Iran finissait par ouvrir nos frontières aux ennemis, ces derniers n’auraient eu aucune pitié des iraniens. Ils se seraient livrés à des pires massacres reproduisant en Iran la situation qui prévaut aujourd’hui en Syrie et en Libye. En ce sens, nous sommes tous redevable envers  ceux  et celles dont les fils ont fait don de leur vie pour défendre le pays. Nous sommes redevables envers eux au même titre qu’envers leurs fils ».

Avec presstv

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Moscou fournit les preuves de la mise en scène de l’attaque présumée à Douma (vidéo) En savoir plus sur https://www.traqueursdelinfo.fr/moscou-fournit-les-preuves-de-la-mise-en-scene-de-lattaque-presumee-a-douma-video/?utm_sq=fqfqfm9meq&utm_source=facebook&utm_medium=partners&utm_campaign=anonymous%20france#0HU4LXibXsEJpWpD.99

Le ministère russe de la Défense a présenté, lors d’un briefing, les preuves attestant que l’attaque présumée dans la ville syrienne de Douma avait été mise en scène. Le ministère russe de la Défense a réussi à retrouver les participants au tournage de la vidéo de l’attaque chimique présumée dans la ville syrienne de Douma et à […]

États-Unis : Donald Trump nie avoir employé l’expression « pays de merde »

Nouvelle polémique à la Maison-Blanche. Vendredi, le Washington Post a révélé que le président américain aurait qualifié plusieurs nations africaines ainsi qu’Haïti de « pays de merde », des propos qui ont soulevé une vague d’indignation aux États-Unis et à travers le monde.Mais Donald Trump a réagi, laissant entendre qu’il n’avait pas prononcé ces mots-là. […]

Laisser un commentaire