30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

L’Iran ripostera aux ingérences US

Le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami a déclaré que les États-Unis devaient attendre « une réponse ferme » de la part de l’Iran pour leur ingérence dans les troubles qui ont émaillé les manifestations sociales de la fin décembre en Iran. 

« À chaque fois que l’administration américaine a nui à notre pays, leurs agissements ne sont pas restés sans réponse et leurs agissements de ces derniers jours ne font pas exception à la règle », a déclaré le général Amir Hatami, ministre de la Défense.

En allusion aux propos de mardi du Leader de la Révolution iranienne, l’Ayatollah Khamenei qui a dénoncé les ingérences de l’administration américaine et la réponse que celle-ci devrait attendre, le général Hatami a déclaré :

« L’Iran, en tant que pays indépendant, affirme une fois encore qu’il ne tolérera pas des ingérences de ce genre et qu’il ne les laissera pas sans réponse », a-t-il souligné.

«  Ce qu’a souligné le Leader de la Révolution et commandant en chef des forces interarmées de la RII, c’est justement l’expérience à maintes fois reconduite des Américains : À chaque fois que l’administration américaine a nui à notre pays, elle a reçu une réponse ferme de notre part et en ce sens, ce qu’elle nous a infligé ces derniers jours, ne restera pas sans réponse », a signalé le ministre iranien.

Avec presstv

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

VIDÉO – Qui s’enrichit sur le dos des Français?

Les banques les premières bénéficiaires de la dette publique La loi dite Rothschild interdit, depuis 1973, à l’État français de se financer auprès de Banque de France pour les dépenses publiques. Celui-ci trouve donc les fonds sur les marchés financiers auprès de banques privées. La fameuse loi a provoqué un endettement record de l’État. Comments comments

Laisser un commentaire