27 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

MAROC : Lait infantile contaminé la marque Picot retirée des étalages marocains

Le ministère de la Santé  a annoncé l’arrêt de la commercialisation de neuf types de laits infantiles et de trois céréales fabriquées par la marque Picot, filiale du groupe Lactalis.

Suite au retrait massif des laits infantiles de la marque Lactalis contaminés à la salmonelle en France, le ministère de la Santé a réagi. Dans un communiqué diffusé le 12 décembre, il annonce l’arrêt de la commercialisation de 12 produits vendus par le groupe français au Maroc.

Dans le détail il s’agit de neuf types de laits infantiles et de trois céréales fabriquées par le groupe sous la marque Picot. La décision a été prise lors d’une réunion tenue dans la soirée du 11 décembre au ministère de la Santé en présence d’acteurs professionnels et de représentants d’institutions officielles, selon une source au sein du département provisoirement dirigé par Abdelkader Amara.

Pour rappel, le ministère de la Santé français avait diffusé une liste des produits susceptibles d’être contaminés et revendus au Maroc qui a été relayée par nos confrères de Medias24. Les voici:

capture decran 2017-12-12 a 12.41.49

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Marches interdites en RDC : dix prêtres maintenus en détention

Dix prêtres catholiques restent aux mains des forces de sécurité en République démocratique du Congo. Les prélats ont été interpellés dimanche, de même que plus de 200 personnes, lors d’une manifestation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila. Ces manifestations, convoquées par l‘Église catholique congolaise, ont fait au moins six morts et des […]

Gabon : le Congrès adopte la révision de la constitution

Les deux chambres parlementaires gabonaises réunies en Congrès extraordinaire ont adopté mercredi un projet de loi controversé sur la révision de la Constitution, a appris l’AFP de sources concordantes. La révision constitutionnelle, adoptée à 197 voix pour, 14 contre et deux abstentions, selon une source à la présidence, doit encore être examinée par la Cour […]

Laisser un commentaire