30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

MAROC : Lait infantile contaminé la marque Picot retirée des étalages marocains

Le ministère de la Santé  a annoncé l’arrêt de la commercialisation de neuf types de laits infantiles et de trois céréales fabriquées par la marque Picot, filiale du groupe Lactalis.

Suite au retrait massif des laits infantiles de la marque Lactalis contaminés à la salmonelle en France, le ministère de la Santé a réagi. Dans un communiqué diffusé le 12 décembre, il annonce l’arrêt de la commercialisation de 12 produits vendus par le groupe français au Maroc.

Dans le détail il s’agit de neuf types de laits infantiles et de trois céréales fabriquées par le groupe sous la marque Picot. La décision a été prise lors d’une réunion tenue dans la soirée du 11 décembre au ministère de la Santé en présence d’acteurs professionnels et de représentants d’institutions officielles, selon une source au sein du département provisoirement dirigé par Abdelkader Amara.

Pour rappel, le ministère de la Santé français avait diffusé une liste des produits susceptibles d’être contaminés et revendus au Maroc qui a été relayée par nos confrères de Medias24. Les voici:

capture decran 2017-12-12 a 12.41.49

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Kemi Séba: « les chefs d’Etat africains sont les premiers obstacles à notre épanouissement »

Pionnier de la lutte contre le franc cfa et de l’indépendance économique du continent africain, le président de l’ong « urgences panafricaines », Kémi Séba avec le recul, se rend compte que la lutte contre l’oppression monétaire doit aller de paire avec celle contre les chefs d’Etat africains qui freinent le développement de l’Afrique. « Nous avons effectué […]

Libye : Le commandant Mahmoud Al-Werfalli appréhendé par le maréchal Khalifa Haftar

Un commandant libyen faisant l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé  s’être rendu aux forces loyales de l’homme fort de l’est du pays, le maréchal Khalifa Haftar. Ce commandant, Mahmoud Al-Werfalli, fait l’objet depuis le 15 août 2017 d’un mandat d’arrêt de la CPI qui l’accuse de « crimes de guerre ». […]

Laisser un commentaire