30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Massacre du 28 septembre en Guinée : plusieurs militaires bénéficient d’un non-lieu

Plusieurs officiers supérieurs de l’armée guinéenne ont bénéficié d’un non-lieu dans l’affaire des massacres du 28 septembre 2009.

Ce sont nos confrères de « jeuneafrique » qui l’ont annoncé. Le Général Maturin Bangoura, actuel Gouverneur de la ville de Conakry et Bienvenu Lamah ont été lavés de tout soupçon dans ce dossier. Le procès qui avait été annoncé par le Ministre de la justice Maître Cheick Sako avant la fin de l’année 2017 devrait se tenir courant 2018.

L’information judiciaire a pris fin le 29 décembre dernier et le Ministre d’Etat Checi Sako dit attendre que des moyens soient mis à sa disposition pour l’organisation du procès.

Le Général Maturin Bangoura est un ancien membre du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, l’ancienne junte qui dirigeait le pays au moment des faits. Bienvenu Lamah avait avec lui plusieurs Hommes qui étaient formés au camp de Kaleyah. Ces derniers se seraient rendus coupables de plusieurs crimes le 28 septembre 2009.

Avec africaguinee

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

ON SAIT ENFIN QUI A PARACHUTÉ UN SÉNÉGALAIS DANS LA BRUYÈRE

Les faits se sont déroulés le week-end dernier, devant la mairie de Conakry. Un homme se cache dans un buisson et commence à émettre des bruits d’animaux.  Ce n’est que le lendemain matin qu’un passant découvre qu’il avait déféqué dans le parc public, juste en face du bâtiment institutionnel. Les restes sur place ne créent […]

Laisser un commentaire