31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Maurice : la présidente Ameenah Gurib-Fakim accepte de démissionner (Premier ministre)

Le scandale financier qui la menace depuis 2017 aura fini par l’emporter. Ameenah Gurib-Fakim, la cheffe de l’Etat mauricienne a finalement accepté de démissionner selon le Premier ministre, comme le rapporte notre correspondant à Port Louis Yasine Mohabuth,

« Le président de la République m’a dit qu’elle démissionnerait de son poste (…) Nous avons convenu de la date mais je ne l’annoncerai pas », a déclaré devant la presse Pravind Jugnauth, le Premier ministre de la Maurice. « L’intérêt du pays vient en premier et je suis fier de l’image de la Maurice comme un modèle de démocratie vivante dans le monde », a-t-il ajouté.

Tel que convenu avec la présidente, c’est après les célébrations de la fête d’indépendance que son départ sera acté. « Il est important que nous célébrions notre 50e anniversaire de l’indépendance, avec la sérénité comme une nation, un peuple uni, et être fiers de notre patrie », souligne M. Jugnauth.

Ameenah Gurib-Fakim échappe ainsi à une procédure de destitution dont la menaçait son gouvernement après un scandale financier. La première cheffe d’Etat élue démocratiquement de la Maurice est notamment accusée d’avoir utilisé à des fins personnelles de l’argent destiné au paiement des bourses d‘étudiants défavorisés.

Jusqu‘à ce jeudi encore, cette scientifique de renom assurait avoir remboursé l’argent depuis mars 2017 et refusait de démissionner en dépit des pressions.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Cameroun : Un accident fait 17 morts

 Au moins 21 personnes ont trouvé la mort samedi soir dans un accident de bus de 70 places dans l’ouest du pays Les premières enquêtes révèlent que le chauffeur du bus aurait perdu le contrôle du véhicule qui a fini sa course dans un ravin. Le bus est tombé à plus de 100 mètres de […]

Laisser un commentaire