30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

« pays de merde » : « Non, je ne suis pas raciste », rassure Donald Trump

Donald Trump a affirmé dimanche 14 janvier qu’il n’était « pas raciste », se défendant après la polémique mondiale qui a éclaté à la suite de ses propos sur l’immigration en provenance de « pays de merde ».

Donald Trump sur la défensive. « Je ne suis pas raciste. Je suis la personne la moins raciste que vous ayez jamais interviewée, je peux vous le dire », a-t-il déclaré à des journalistes, depuis son club de golf de West Palm Beach, en Floride. Le milliardaire avait déjà affirmé vendredi 12 janvier dans un tweet n’avoir « jamais dit de mal des Haïtiens », après avoir déjà nié l’utilisation de l’expression « pays de merde » pour qualifier Haïti lors d’une réunion sur l’immigration jeudi 11 janvier.

« Le langage que j’ai utilisé lors de la réunion était dur mais ce ne sont pas les mots utilisés », affirmait sur Twitter le milliardaire dans une formule alambiquée.  Quelques minutes plus tard, le sénateur démocrate Dick Durbin, présent lors de la réunion, assurait pourtant que le président avait bien utilisé « plusieurs fois » l’expression injurieuse.

« Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? », a demandé le président Trump lors des discussions jeudi, selon le Washington Post, citant plusieurs sources anonymes. Selon elles, Donald Trump faisait référence à des pays d’Afrique ainsi qu’à Haïti et au Salvador, expliquant que les États-Unis devraient plutôt accueillir des ressortissants de la Norvège.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

LES AMERICAINS VONT QUITTER « TRES VITE » LA SYRIE (DONALD TRUMP)

Les Américains vont quitter « très vite » la Syrie alors que les membres du groupe « Etat islamique » (EI) sont en passe d’être totalement vaincus, a affirmé, jeudi, le président Donald Trump. « On va quitter la Syrie très vite (…) vraiment très bientôt », a déclaré le Locataire de la Maison Blanche à plusieurs reprises au cours d’un […]

Syrie : le siège de la base de Harasta brisé

L’armée syrienne est parvenue à briser le siège de la base de Harasta dans l’est de Damas, la capitale. Selon un rapport du samedi 6 janvier de la télévision d’État syrienne, l’armée syrienne a brisé le siège de la base militaire de Harasta, située dans l’est de Damas. Une partie de la base en question […]

Laisser un commentaire