28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

QAnon sur le Rothschild, Saudi & Soros: Ces marionettes dans l’ombre de la cabale

Il est intéressant de souligner qu’après le raid matinal sur Cohen, ce même soir, Trump a été visité par les chefs militaires américains dans un puissant spectacle de soutien soulignant qu’ils assuraient ses arrieres malgré son inquiétude immédiate sur ce que le raid pourrait signifier pour l’empire d’affaires Trump. De façon significative, ils ont été photographiés avec 9 membres de l’assemblée à sa droite et 11 à sa gauche, dans une référence voilée au 911 aux attentats sous faux drapeau, connue par les militaires pour avoir été orchestrée par la cabale.

Comme indiqué dans un article précédent, QAnon est un groupe de responsables du renseignement militaire américain travaillant avec l’administration Trump pour exposer la cabale et démanteler son emprise sur le système politique américain. En 2015, Trump a été recruté par ce groupe de responsables militaires pour empêcher un coup d’état, selon l’auteur politique à succès Jerome Corsi et d’autres.

C’est ce groupe de responsables du renseignement militaire qui a neutralisé un certain nombre d’efforts secrets de Deep State pour empêcher l’inauguration de Trump après sa victoire électorale surprise du 8 novembre 2016. Ces efforts ont été minutieusement détaillés dans le livre de Corsi, Killing the Deep State.

Le raid sur l’avocat personnel de Trump a marqué une escalade dramatique dans les efforts de la cabale pour saper l’administration de Trump. Le raid a presque certainement fourni à la cabale de la matiére trés préjudiciable sur son empire d’affaires, qui pourrait être utilisé pour faire chanter Trump malgré le soutien qu’il continue de recevoir des services de renseignements militaires américains.

Le raid sur Cohen a eu lieu moins de 24 heures après que le faux drapeau du 8 avril ait été orchestré en Syrie, ce qui a mis en cause le régime Assad pour une attaque aux armes chimiques. Il est fort probable que la cabale a exigé que Trump attaque la Syrie pour empêcher que du matériel incriminant soit rendu public et/ou que son empire d’affaires soit scruté.

Par conséquent, la frappe limitée de missiles du 14 avril a été soigneusement planifiée par Trump et les services de renseignement militaire américains pour répondre aux exigences de la cabale, tout en évitant une confrontation directe avec les forces russes qui pourrait précipiter la troisième guerre mondiale, soit en Syrie, soit plus tard en Iran. De plus, le président russe Poutine a été mis au courant du dilemme de Trump et a choisi de ne pas riposter contre les forces militaires américaines responsables de la frappe de missiles.

Qui est derrière la cabale? Qui sont les marionnettistes ? Et quel rôle joue le président Poutine pour aider Trump à traiter avec les marionnettistes de Deep State ?

Selon QAnon, nous devons suivre la piste de l’argent pour commencer à obtenir des réponses à ces questions. Dans un post du 11 novembre 2017, QAnon a déclaré :

Commencons par le plus ancien de cette liste de maîtres marionnettistes: les Rothschild dont l’influence remonte au financement réussi de l’Empire britannique dans les guerres napoléoniennes. En raison du jugement astucieux de la famille Rothschild en prêtant des fonds aux Britanniques et autres opposants monarchiques à Napoléon, ils sont devenus fabuleusement riches après la défaite de Napoléon.

Les Rothschild ont également été récompensés par leurs débiteurs monarchiques reconnaissants avec des honneurs nationaux et des titres aristocratiques qui ont rapidement élevé les membres clés de la famille au rang de personnalités publiques tout au long du XIXe siècle.

L’estimation de QAnon de la richesse cumulative de la famille Rothshild coïncide avec la fourchette supérieure de l’estimation d’Investopedia, qui se situe entre 350 milliards et 2 billions de dollars américains, en mars 2016. La fourchette inférieure de nombreuses estimations officielles sont fausses, selon QAnon, la vraie richesse nette des Rothschild est plus proche de 2 billions de dollars.

De même, Investopedia estime que la richesse de la Maison de Saud est proche de 1,4 trillions de dollars, mais QAnon nous dit qu’elle est plus proche de 4 trillions de dollars. Étant donné la taille de la famille royale saoudienne ; 15 000 membres, dont 2000 détiennent le plus de pouvoir et de richesse, la richesse cumulée peut en fait être beaucoup plus proche de l’estimation de QAnon.

Lorsqu’il s’agit de la richesse de George Soros, l’estimation officielle de 24 milliards de dollars, est encore une fois beaucoup moins élevée que ce que nous dit QAnon.

En tant que gestionnaire de fonds spéculatifs, Soros contrôle beaucoup plus que sa valeur personnelle, plaçant l’actif total qu’il contrôle plus près du billion de dollars annoncé par QAnon.

Alors, comment la famille Rothschild, avec la Maison de Saud et George Soros, utilise-t-elle leur énorme richesse accumulée de 7 billions de dollars pour tirer les cordons de la bourse des politiciens et des élites nationales dans le monde entier ?

QAnon a fourni une réponse dans un article du 7 décembre 2017 décrivant comment les finances des Rothschild, des Saoudiens et des Soros sont utilisées pour des fonctions de contrôle complémentaires à l’échelle mondiale :

La référence aux Rothschild en tant que « chefs de culte » et exerçant une influence sur l’église est très significative. En 1832, les Rothschild ont prêté de l’argent au Vatican, ce qui a permis aux Rothschild d’acquérir une grande influence sur l’église grâce à sa dépendance à l’égard du financement international. Une dépendance qui a eu une influence corrompue sur l’Église, comme l’ont souligné des chercheurs comme le Dr Paul Williams, auteur de l’Opération Gladio : L’Alliance impie entre le Vatican, la CIA et la mafia.

En outre, la famille Rothschild détient une participation majoritaire dans un vaste réseau de banques centrales et privées, ce qui leur confère une énorme influence mondiale. Comme on pouvait s’y attendre, cette influence financière peut être utilisée pour manipuler les politiciens de toute la planète par le biais de contributions électorales. C’est le fondement du contrôle du gouvernement mondial de Rothshild, comme nous le dit QAnon.

Ce qui donne du crédit à la référence de QAnon au culte et au pouvoir financier des Rothschild, c’est le Dr Bill Deagle, un ancien médecin du U.S. Space Command, qui a été mystérieusement approché par Guy De Rothschild, qui prétendait être le « Pindar », le PDG de Earth Inc.

De Rothschild a fait preuve d’énormes pouvoirs occultes selon Deagle, corroborant la référence de QAnon aux Rothschild en tant que chefs de culte. De quel genre de secte parle-t-il alors ? Je reviendrai sur cette question dans la partie 2, après avoir examiné les fonctions que QAnon attribue aux deux autres maîtres marionnettistes, House of Saud et George Soros.

Dans son poste du 7 décembre 2017, QAnon désignait l’Arabie saoudite (SA) comme étant en contrôle de la technologie pétrolière, du trafic sexuel d’enfants, des politiciens américains et britanniques et des grandes entreprises technologiques.

Il n’est pas surprenant que la Maison de Saoud soit inscrite par QAnon en tant que marionnettiste, puisqu’elle a accumulé d’énormes richesses (officiellement 1,4 trillions de dollars US) grâce aux réserves de pétrole qu’elle contrôle depuis des décennies en Arabie Saoudite. Il est important de noter que QAnon nous dit que la Maison de Saud a utilisé ses richesses pour contrôler secrètement les systèmes politiques américain et britannique par le biais de contributions électorales et de pots-de-vin.

Cela n’est peut-être nulle part mieux illustré que dans les attentats du 11 septembre 2001 où 16 des 19 pirates de l’air étaient des citoyens saoudiens, mais c’est l’Afghanistan plutôt que l’Arabie saoudite qui a été envahi par les États-Unis et ses alliés de l’OTAN !

Un rapport subséquent de la Commission 911 autorisé par le Congrès américain, qui a été publié en 2002, a caché la participation saoudienne en classant 28 pages. Ce n’est que le 15 juillet 2016 que les pages classifiées de la Commission ont été rendues publiques avec des détails sur les responsables saoudiens impliqués, dont son ambassadeur auprès du prince Bandar, qui finançait au moins deux des pirates de l’air.

C’est sans doute cette libération qui a conduit aux événements extraordinaires survenus en Arabie saoudite au début de novembre 2017, où le prince héritier Muhammed bin Salman a emprisonné des membres éminents de la famille royale et des hauts fonctionnaires saoudiens pour corruption. Parmi les personnes arrêtées figuraient le prince Bandar, le plus haut responsable saoudien impliqué dans les attentats du 11 septembre.

Il semble que le prince Salman ait pris des mesures préventives pour ouvrir la voie à la vérité sur le fait que le 11 septembre a finalement été rendu public en emprisonnant et en faisant honte aux fonctionnaires saoudiens impliqués dans l’attentat sous faux drapeau.

De plus, QAnon nous dit que l’Arabie saoudite est depuis longtemps liée à la traite des enfants et au trafic sexuel. A quoi servent les enfants ? Outre les abus sexuels et de travail évidents, cela soulève la pratique plus troublante du sacrifice d’enfants. J’y reviendrai lorsque la question du leadership sectaire Rothschild sera abordée dans la deuxième partie.

Cela nous amène au tiers des marionnettistes identifiés par QAnon.

George Soros est surtout connu pour avoir parié avec succès contre la livre sterling en 1992 et pour avoir gagné environ 2 milliards de dollars américains. Si la richesse cumulative de Soros, par le biais de son fonds de couverture est proche de 1 000 milliards de dollars, ainsi que la coordination secrète avec la famille Rothschild et saoudienne, il est facile de comprendre comment Soros aurait pu s’opposer avec succès à la Banque d’Angleterre dans sa spéculation sur les devises.

Soros, selon QAnon, est responsable de la manipulation de l’opinion publique dans les directions favorisées par la cabale. Par l’intermédiaire de sa Open Society Foundation, Soros a participé au financement secret de dissidents et d’opposants politiques qui ont conduit à des mouvements de masse qui ont renversé de nombreux régimes politiques.

En plus de son rôle de premier plan dans le renversement des États communistes d’Europe de l’Est, l’Open Society de Soros a joué un rôle de premier plan dans le mouvement du printemps arabe et, plus récemment, dans la mobilisation de l’opposition intérieure de masse à l’élection de Donald Trump.

Cela est devenu clair en juillet 2017, lorsque le ministère de la Justice, sous la direction de Jeff Sessions, a entamé une enquête sur les caisses noires générées par les pénalités imposées aux entreprises par les juges dans le cadre de poursuites fédérales. Ces fonds étaient destinés à des « organisations progressistes » qui s’opposaient à l’administration Trump.

Enfin, il est important de souligner que le juge nommé pour superviser l’affaire impliquant Michael Cohen est le juge de district Kimba Wood, qui a officié au mariage de George Soros en 2013. La relation étroite du juge Kimba avec Soros indique clairement qu’elle est un actif de la cabale qui a été placé dans cette position importante pour menacer directement l’empire d’affaires de Trump.

Maintenant que les énormes actifs financiers contrôlés par les Rothchild, les Saoudiens et les marionnettistes, Soros a été examiné, je peux revenir à l’affirmation de QAnon selon laquelle les Rothschild sont à la tête d’un culte mondial.

Suite à la partie 2.

Source : Michael E. Salla, Ph.D. Avis de droit d’auteur

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Poutine efface la dette finale de la Russie à Rothschild détenue par les banques centrales

Le leader russe échappe aux prises financières du nouvel ordre mondial. Le leader russe Vladimir Poutine a échappé à la servitude financière des banques centrales détenues par Rothschild en effectuant le paiement final de toutes les dettes des républiques soviétiques.  Poutine a réglé une dette de 125,2 millions de dollars conformément à l’accord du gouvernement […]

Laisser un commentaire