30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

RDC : des gardiens du parc national des Virunga abattus

En République démocratique du Congo, des agents du parc national des Virunga au Nord-Kivu, ont été abattus par des hommes armés lundi.

Ils étaient six agents, cinq gardiens du parc et le chauffeur de leur véhicule, tombés dans une embuscade sur la route entre Ishasha et Nyakakoma dans le territoire de Rutshuru, d’un groupe armé local qui ne leur a laissé aucune chance.

Selon les témoins de l’attaque, confirmée par  Joel Wengamulay, le directeur de la communication du parc national des Virunga, était d’une rare violence. Les identités des assaillants ne sont pas encore établies mais tout porte à croire qu’il pourrait s’agir des Maï-Maï, un groupe armé local. Ces combattants rebelles vivent notamment du braconnage et de l’exploitation illégale des ressources naturelles du parc. Ceci pourrait expliquer pourquoi ils s’en prennent aux gardiens de cette aire protégée, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Créé en 1925, le parc national des Virunga est le plus ancien de la République démocratique du Congo. Il abrite notamment le gorille des montagnes, une espèce rare, protégée. Plus de 140 gardes du parc ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions, indique une source au sein du ministère congolais de la conservation de la nature.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

LE PRÉSIDENT BURKINABÉ VA-T-IL CONDUIRE SA REFORME DE LA CONSTITUTION ?

Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso, réfléchit à la meilleure stratégie pour faire adopter le projet de réforme constitutionnelle qu’il promeut. Un mois après avoir reçu l’avant-projet de constitution, laquelle est censée instaurer une Ve République et marquer une rupture avec le régime de Blaise Compaoré, Roch Marc Christian Kaboré, le chef de l’État, […]

Sénégal : sept ans d’emprisonnement requis contre Khalifa Sall, le maire de Dakar

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, dissident de la majorité au pouvoir et probable candidat à la présidentielle de 2019 au Sénégal, avait été inculpé et écroué pour détournement présumé de fonds publics en mars 2017. Les chefs d’inculpation retenus à son encontre sont ceux « d’escroquerie portant sur des deniers publics, de détournement de deniers publics, […]

Laisser un commentaire