30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Rift africain : le continent se sépare en deux

Une cassure de plusieurs kilomètres est apparue récemment au Kenya, apportant une nouvelle preuve concrète que le continent africain est en train de se séparer en deux au niveau du rift est-africain. Cette déchirure qui continue de grandir a provoqué l’effondrement d’une route très fréquentée.

Récemment, une grande cassure est apparue au sud-ouest du Kenya, dans la région de Narok. Mesurant quelque 15 mètres de profondeur, elle a coupé la route commerciale de Mai Mahiu-Narok. Les pluies importantes qui ont touché cette région en mars ont pu favoriser l’érosion et l’effondrement de la route. Les images de la vidéo ci-dessous, provenant de Daily Nation, illustrent cet évènement.

La route de Mai Mahiu-Narok coupée par une fracture au Kenya. © DailyNation, YouTube

Cette fracture est un signe de l’activité de la planète. Dans un article paru dans The Conversation, Lucia Perez Diaz, de l’université de Londres, fait le lien entre cet évènement et les phénomènes géologiques au niveau du rift est-africain. Du point de vue de la tectonique des plaques, ce rift marque la limite entre la plaque africaine à l’ouest et la plaque somalienne à l’est.

Vers la formation d’un plancher océanique

La vallée du grand rift s’étend sur des milliers de kilomètres, du golfe d’Aden, au nord, jusqu’au Zimbabwe, au sud. Un rift correspond à une zone où la lithosphère s’amincit, à cause de forces d’extension horizontales. C’est la première étape avant la cassure du continent et la création d’un océan, un processus très lent.

Ces mouvements s’accompagnent de phénomènes sismiques et volcaniques, liés à la montée de l’asthénosphère à cet endroit. Si le processus se poursuit, petit à petit, la corne de l’Afrique, avec la Somalie et des morceaux d’Éthiopie, du Kenya et de la Tanzanie, formera une île qui s’éloignera du continent africain. Mais il faudra encore attendre des dizaines de millions d’années pour que cette « île » se détache…

Avec futura-sciences

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

La descente aux enfers continue pour Canal+ France

Le groupe Canal plus est plutôt en mauvaise posture depuis un certains temps pour sa filiale française. En effet, depuis que le puissant Boloré a pris les reines de la boîte mi-2015, ce sont un peu plus d’un million d’abonnés qui sont partis. La chaîne a perdu en moins de deux ans en France métropolitaine,  […]

Laisser un commentaire