28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Sanctions anti-nord-coréennes : le Sud fait front à ses alliés occidentaux

La Corée du Sud a déclaré, mardi 9 janvier, qu’elle envisagerait de lever temporairement des sanctions contre son voisin du Nord pour rendre le terrain propice à la participation des ressortissants nord-coréens aux JO d’hiver en Corée du Sud le mois prochain.

En réaction aux programmes balistiques et aux essais nucléaires de la Corée du Nord, la Corée du Sud a unilatéralement interdit l’entrée de certains responsables nord-coréens sur son territoire.

« Si des mesures préliminaires seraient jugées nécessaires en vue d’aider les Nord-Coréens, la Corée du Sud étudiera le dossier avec le Conseil de sécurité des Nations unies et les pays concernés », a déclaré le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, Roh Kyu-deok.

Des représentants de haut rang des deux Corées se sont retrouvés, aujourd’hui 9 janvier, dans une zone démilitarisée à la « maison de la paix », au cœur du village de la trêve de Panmunjom dans la zone démilitarisée (DMZ).

Cela faisait deux ans qu’une telle rencontre n’avait pas eu lieu entre les deux pays.

La Corée du Nord a annoncé qu’une délégation composée des responsables de haut rang et des athlètes sera dépêchée vers le Sud pour prendre part aux Jeux Olympiques d’hiver.

Pyongyang a donné son aval à s’asseoir à la table des négociations avec Séoul quelques heures après que les États-Unis et la Corée du Sud ont ajourné leurs exercices militaires conjoints.

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

15 janvier 1929 : Naissance de Martin Luther King

 Il ne tardera pas à devenir le symbole de l’égalité aux Etats-Unis. Le 15 janvier 1929, Martin Luther King nait à Atlanta dans une famille de pasteur. Il emprunte lui-même cette voie et dès 1954 prêche dans une église de Montgomery, en Alabama. Il devient petit à petit une figure emblématique de la lutte contre […]

Les USA menacent de sanctions les sociétés européennes coopérant avec la Russie

Le gouvernement américain a menacé de sanctions les entreprises européennes qui sont impliquées dans la construction du gazoduc russe « Nord Stream 2 ».  La porte-parole du département d’État américain Heather Nauert avait déclaré lors d’un point de presse, le 20 mars, que son pays ferait son possible pour faire échouer le projet russo-européen de gazoduc, avec […]

Laisser un commentaire