28 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Sénégal – Tuerie en Casamance : 16 personnes déférées

 16 personnes parmi les 22 qui avaient été interpellées le dimanche 14 janvier 2018 dans le cadre de l’enquête sur les 14 coupeurs de bois secs en Casamance, ont été déférées ce vendredi au parquet de Ziguinchor pour « assassinat et participation à un mouvement insurrectionnel« .

Six autres personnes sans charges, qui faisaient partie des personnes interpellées par les forces défense et de sécurité du Sénégal ont été libérées. Les 16 personnes qui ont pris le chemin de la prison ce vendredi sont poursuivies pour«association de malfaiteurs, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel et détention d’armes sans autorisation».

Il faut noter que 14 personnes avaient été tuées par des hommes armés non identifiés dans la forêt de Bayotte en Casamance pendant qu’elles étaient allées couper du bois sec.

La Casamance, région du sud du Sénégal est en proie à des violences depuis 1982 avec la naissance de la rébellion du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC).

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Au Botswana, la démission exemplaire du président Khama

Des chants et des cadeaux pour un événement rare. Au Botswana, la petite ville de Serowe (est) a fêté cette semaine l’enfant du pays, le président Ian Khama, qui s’apprête à démissionner dans le cadre d’une transition politique présentée comme exemplaire. A des milliers de personnes massées dans une “kgotla”, une cour traditionnelle, pour l’implorer […]

Laisser un commentaire