30 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

Syrie: attaque au mortier contre une base aérienne, des pertes russes

Deux militaires russes ont été tués suite à un tir de mortier mené le 31 décembre par des terroristes contre l’aérodrome Hmeimim en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les sources liées aux terroristes affirment, elles, « avoir détruit sept chasseurs bombardiers appartenant à la Russie ». 

Selon le ministère russe de la Défense, cité par Sputnik, « un tir de mortier effectué contre l’aérodrome Hmeimim en Syrie survenu le 31 décembre dernier avait tué deux militaires russes.

«Les forces de sécurité syriennes mènent des actions visant à rechercher et à éliminer les combattants impliqués dans l’attaque, ainsi qu’à renforcer la sécurité du territoire contigu à la base aérienne», a noté la Défense russe.

Pilonnage de la base russe de Hmeimim en Syrie, une provocation orchestrée? 

Le ministère a démenti les informations de médias russes sur la destruction de sept avions russes lors de l’attaque terroriste. Une chose est sûre : la présence militaire russe en Syrie déplait fortement aux Américains qui y voient une menace contre leurs intérêts. Après tout, le journal russe, Kommersant, qui est à l’origine de l’information, disposait sans doute de ses propres sources pour annoncer une information d’une si grande gravité. Les Sukhoï russes ne risquent pas d’être cloués au sol avec quelques tirs de roquettes. Y a-t-il une tentative américaine visant à « chasser la Russie de ses bases militaires en Syrie »?

Source : presstv

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Interview de Macron: La Maison blanche contredit le président et affirme que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie

Petit couac de communication entre Paris et Washington cette nuit. La Maison blanche a publié un communiqué pour réaffirmer que la mission des forces américaines déployées en Syrie « n’a pas changé » et que le président Donald Trump veut qu’elles rentrent aux Etats-Unis « dès que possible ». Une affirmation qui contredit les propos d’Emmanuel Macron lors de son interview sur BFMTV dimanche. […]

Laisser un commentaire