31 °C Capitale d’État-Zone Spéciale de Conakry, GN

VIDÉO: Pour éviter les crises de jalousie, deux hommes ont signé un accord pour épouser la même femme. Elle n’arrivait pas à choisir

En Aout 2013, deux Kényans on fait exploser l’insolite de l’année. Ils ont signé un accord datant du mercredi 21 août 2013, pour épouser la même femme. Quand la polyandrie (mariage d’une femme avec plusieurs hommes) rencontre du succès…

Une histoire insolite, ou plutôt hilarante ! Deux hommes considérés comme des rivaux ont passé un accord « co-mariage » pour se marier avec la même femme. Tout cela se passe au Kenya. Ils se sont engagés par la même occasion à respecter des jours de visite. Sylvester Mwendwa et Elie Kimani vont donc épouser légalement la même femme. Au Kenya la polygamie est légale, et rien n’interdit la polyandrie. Quant à la femme, mère de deux enfants, elle n’a pas souhaité que son identité soit révélée.

Le trio gagnant

Ils ont décidé d’enterrer la hache de guerre, rien que pour avoir les faveurs de la future mariée. Amour, mon amour ! Les deux hommes entretenaient une relation avec la même femme depuis plus de quatre ans, d’après le quotidien kényan, Daily Nation. La femme n’arrive amoureusement pas à trancher entre les deux. Les hommes ont alors eu l’idée de l’épouser pour mettre fin aux bagarres quotidiennes. Ils auraient alors déclaré : « Nous nous sommes mis d’accord sur le fait que dorénavant, nous ne nous menacerons pas et nous n’aurons pas de sentiments de jalousie à cause de notre femme, qui dit qu’elle n’est pas prête à nous laisser partir ».

Ce que femme veut…

Les deux hommes vont devoir vivre sous le même toit et aider leur femme à élever ses deux enfants, d’un précédent mari. Un emploi du temps s’est alors imposé : « Chacun respectera le jour qui lui est consacré. Nous avons fait le serment de s’aimer et de vivre en paix », ajoute le trio gagnant. Les parents du trio ont alors donné leur accord et leur « bénédiction ». Le mariage devrait être reconnu légalement, tant qu’au Kenya, la polyandrie n’est pas explicitement interdite, à condition que l’union soit reconnue sur le plan coutumier. Quelle preuve d’amour !

Comments

comments

ça pourrait vous intéresser

Rift africain : le continent se sépare en deux

Une cassure de plusieurs kilomètres est apparue récemment au Kenya, apportant une nouvelle preuve concrète que le continent africain est en train de se séparer en deux au niveau du rift est-africain. Cette déchirure qui continue de grandir a provoqué l’effondrement d’une route très fréquentée. Récemment, une grande cassure est apparue au sud-ouest du Kenya, dans […]

Laisser un commentaire